Réseau Hockey Québec

Le Canada obtient l’argent au Championnat du monde de hockey sur glace de l’IIHF

 
AP Photo/Martin Meissner

 

Équipe Canada a remporté une troisième médaille consécutive au Championnat mondial de hockey sur glace de l’IIHF, méritant l’argent après s’être inclinée 4-3 en prolongation en finale contre la Finlande, pays hôte du tournoi.

Le match de dimanche a marqué la troisième édition de suite que ces deux pays se disputaient la médaille d’or au Championnat du monde de l’IIHF, l’équipe finlandaise ayant remporté le titre en 2019 et en 2022 alors que le Canada a soulevé le trophée en 2021. Avec cette médaille d’argent, le Canada compte dorénavant un total de 52 médailles à cet évènement – le plus grand total parmi toutes les nations.

Cette finale a donné un lieu à du jeu serré et défensif dans les deux premières périodes de jeu avant d’assister à une fin de match spectaculaire marquée par cinq buts en l’espace de 10 minutes.

Dylan Cozens a été le premier à ouvrir la marque pour les Canadiens en début de deuxième période. Il a reçu une passe savante de Mathew Barzal pour décocher un tir sur réception en supériorité numérique pour tromper la vigilance du gardien finlandais Jussi Olkinuora.

Ce but d’avance a tenu jusqu’en milieu de troisième période au moment où le Canada a écopé de deux pénalités mineures pour offrir un double avantage numérique à ses rivaux. Mikael Granlund n’en demandait pas tant pour inscrire deux buts à seulement 1 minute et 44 secondes d’intervalle, ce qui a porté l’avance 2-1 à son équipe.

L’ailier finlandais a d’abord profité d’un rebond de la bande pour marquer dans une cage béante avant de déjouer le gardien Tomkins à l’aide d’un bon tir des poignets depuis le cercle droit des mises au jeu.

Joel Armia en a rajouté quelques instants plus tard pour la Finlande en marquant un but immédiatement après une mise au jeu.

Avec une domination de la Finlande 10-1 au chapitre des tirs en troisième période et une avance de deux buts avec moins de six minutes à jouer, l’issue du match semblait scellée. 1. Les Canadiens avaient cependant d’autres plans puisque Zach Whitecloud a marqué avec 2 minutes et 12 secondes à jouer pour réduire l’avance de la Finlande de moitié.

Bénéficiant d’un patineur supplémentaire après avoir retiré son gardien, l’équipe canadienne a maintenu la pression en zone ennemie. Barzal a glissé une passe de derrière la ligne de but à Maxime Comtois qui a envoyé la rondelle dans la partie supérieure du filet pour égaler la marque et jeter une douche froide dans l’amphithéâtre. Il s’agissait de la troisième aide pour Barzal dans le match.

Lors de la prolongation, qui se jouait à 3 contre 3, la Finlande a encore une fois profité de l’indiscipline des Canadiens. Au cours d’un avantage numérique, Sakari Manninen a marqué le but de la victoire pour offrir à son pays la médaille d’or.

Rappelons que le Canada avait effectué une remontée spectaculaire de trois buts en troisième période lors des quarts de finale contre la Suède avant de marquer le but victorieux en prolongation. Cette fois, le dénouement n’a pas été le même pour le Canada malgré une belle force de caractère.

L’équipe canadienne a maintenant remporté trois médailles d’or et trois médailles d’argent lors des sept derniers tournois, ne manquant le podium qu’en 2018.

Plus tôt dans la journée, la République tchèque a battu les États-Unis 8-4 pour remporter la médaille de bronze.

 

Recherche

Partenaires

Fonds aide Fondation Hockey Canada
Première Présence
Fonds aide Fondation Hockey Canada
Première Présence
Fonds aide Fondation Hockey Canada
Première Présence
Fonds aide Fondation Hockey Canada
Première Présence

Abonnement à l'infolettre

M'abonner

Social

Partenaires

Fonds d'aide Fondation Hockey Canada
Première Présence
Fonds d'aide Fondation Hockey Canada
Première Présence
Fonds d'aide Fondation Hockey Canada
Première Présence
Fonds d'aide Fondation Hockey Canada
Première Présence