Une Nétiquette Facebook pour favoriser un débat respectueux

 
 

Afin de favoriser un débat respectueux sur les réseaux sociaux, Hockey Québec partage sa Nétiquette affichée sur sa page Facebook. Elle invite également ses membres, associations et organisations, à utiliser la Nétiquette ou à s’en inspirer afin d’encourager un climat respectueux entre les membres de la communauté du hockey au Québec.

 

Au cœur de nos valeurs, le respect se traduit par la considération, l’égard et l’attitude que nous portons envers notre sport et les jeunes qui le pratiquent. Essentiel à l’aréna, le climat de respect l’est tout autant pour échanger sur les réseaux sociaux.

 

Les règles de la « Nétiquette » Facebook

Voici les règles de la Nétiquette de Hockey Québec ; règles qui favorisent les discussions respectueuses entre tous les membres de notre page Facebook.

 

Toute personne qui souhaite participer aux échanges sur notre page Facebook se doit d’utiliser un langage respectueux. Hockey Québec se réserve le droit de supprimer les messages qui enfreignent les règles de la Nétiquette et de bannir (temporairement ou de manière permanente) les utilisateurs qui y contreviennent.

 

À noter que chaque utilisateur est responsable des commentaires qu’il écrit et des renseignements qu’il fournit.

 

Sont interdits :

  • Les propos injurieux, diffamatoires, harcelants, agressifs, racistes, xénophobes, vulgaires, homophobes ou sexistes ;
  • L’emploi abusif de lettres majuscules (considérer comme crier) ;
  • Les messages répétitifs ou hors sujet ;
  • Les informations confidentielles et les messages qui violent la vie privée d’une personne ;
  • Les messages à des fins publicitaires ou promotionnelles ;
  • Tout message qui contrevient à la législation en vigueur (Charte des droits et libertés de la personne, le Code civil du Québec, la Loi sur la protection des droits d’auteurs, etc.) ou encourage son non-respect.

 

 

Hockey Québec vous invite également à consulter son Guide de gestion des réseaux sociaux, élaboré en collaboration avec l’organisme Équjustice, sur lequel fut basée la Nétiquette Facebook.