Cinq joueuses Québécoises invitées au camp d'entraînement de l'équipe nationale féminine

Photo Hockey Canada

 

CALGARY, Alb. – Hockey Canada a invité 35 joueuses à participer au camp d’entraînement BFL de l’équipe nationale féminine, présenté par Sobeys, qui se tiendra du 1er au 7 mars à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Les Québécoises Ann-Renée Desbiens (La Malbaie), Lauriane Rougeau (Beaconsfield), Ann-Sophie Bettez (Sept-Îles), Mélodie Daoust (Valleyfield) et Marie-Philip Poulin (Beauceville) y participent. 

 

Le camp d’une semaine aura lieu au Scotiabank Centre dans un environnement sécurisé où l’équipe sera en auto-isolement; ainsi ni le public ni les membres des médias ne pourront assister aux entraînements sur place. Hockey Canada a travaillé sans relâche avec les autorités de la Nouvelle-Écosse et Santé Nouvelle-Écosse pour veiller à la santé et à la sécurité de tous les participants et de la communauté dans son ensemble. Les membres du personnel et les joueuses suivront de façon rigoureuse les nouvelles restrictions annoncées vendredi qui limitent le nombre de participants sur la glace à 25. Ils se soumettront systématiquement à des tests de dépistage de la COVID-19 conformément aux protocoles de santé et de sécurité de l’équipe, qui ont été élaborés et approuvés par Santé Nouvelle-Écosse.

 

« Nous sommes reconnaissants envers les représentants du gouvernement et les autorités sanitaires de la Nouvelle-Écosse et envers le Centre canadien du sport Atlantique qui ont collaboré avec nous pour que nous puissions tenir ce camp dans un environnement sécuritaire », a exprimé la directrice des équipes nationales féminines de Hockey Canada, Gina Kingsbury. « La santé et la sécurité demeurent nos priorités, et avec le peu d’occasions que nous avons eues de nous rassembler en équipe, ce camp est important pour notre saison. Nos joueuses, entraîneurs et membres du personnel de soutien ont démontré beaucoup de résilience à travers l’adversité, et leur fort désir de travailler sur leur préparation et de compétitionner a été évident lors des entraînements hors glace, des séances sur glace et des rendez-vous virtuels. »

 

Un autre camp d’entraînement, qui a eu lieu en janvier, a donné l’occasion au personnel des entraîneurs d’évaluer les joueuses en préparation pour le Championnat mondial féminin 2021 de l’IIHF, qui se déroulera à Halifax et à Truro, N.-É. C’était aussi la première fois que l’équipe nationale féminine du Canada était en mesure de tenir des entraînements et des séances de jeu dirigé depuis que la pandémie de COVID-19 a bouleversé, en mars dernier, les plans d’entraînements en personne et de séances sur glace.

 

Pour de plus amples renseignements sur Hockey Canada et l’équipe nationale féminine du Canada, veuillez visiter le HockeyCanada.ca ou suivre les médias sociaux sur FacebookTwitter et Twitter.com/HC_Feminin.