Redonner au suivant

François St-Laurent et Zac Vigneault

 

Depuis que l’officiel de la LNH François St-Laurent l’a aidé dans son exposé oral, Zac Vigneault a un large sourire aux lèvres en pensant à toute cette histoire. Le jeune hockeyeur avait alors reçu une vidéo de son arbitre préféré répondant à toutes ses questions; vidéo dont il a pu présenter à sa classe de 4e année.

 

Au bout du fil, François St-Laurent nous raconte quelle fut sa surprise d’être contacté par un élève pour un projet d’école.

 

« La chance qu’il y ait un petit gars qui trippe sur un arbitre. Écoute, c’est juste la deuxième fois de ma vie que ça arrive », nous confie l’arbitre québécois.

 

« Si je peux redonner à quelqu’un, un jeune de même et lui donner quelque chose pour s’accrocher, regarder en avant et faire en sorte qu’il pousse, je vais avoir fait ma job de citoyen ».

 

De l’autre côté, on peut dire mission accomplie. Zac et ses camarades de classe ont vécu un moment magique lorsque l’officiel de la LNH s’adressait à eux. « C’était vraiment cool », nous témoigne Zac avec enthousiasme. Il ajoute que cette attention lui a donné le goût de devenir officiel.

 

« Je veux être joueur de hockey et après j’aimerais être arbitre. Mais il faut vraiment être fort et s’entraîner chaque jour », tient-il à préciser en suivant les conseils de son idole.

 

Plusieurs raisons de s’initier à l’arbitrage

Pour notre jeune hockeyeur, le rêve de devenir officiel est en partie pour « voyager, voir les joueurs professionnels en vrai et les côtoyer. » Zac nous explique aussi qu’il aime « le travail d’équipe que ça l’amène. » Car les officiels aussi c’est une équipe!

 

Les raisons ne manquent pas pour s’initier à l’arbitrage. Pour sa part, François St-Laurent nous partage que l’adrénaline du sport l’a attiré, notamment avec le fait de devoir prendre une « décision dans une fraction de seconde. »

 

Mais ce qu’il trouve le plus extraordinaire, c’est de voir que lorsque tu débutes l’arbitrage, tu ne sais jamais où cela peut te mener. L’officiel originaire de Greenfield Park a entre autres voyager à travers le monde et s’est fait des amis un peu partout. Il nous raconte.

 

« Tout ça c’est arrivé parce que j’ai commencé à arbitrer au hockey. Quand tu commences quelque chose, tu gagnes une couple de piasses, mais tu ne sais jamais où ça t’amène. Tu peux rencontrer ton prochain boss et même ton beau-frère peut-être, parce que tu vas rencontrer sa sœur. »

 

Aujourd’hui, suivant toutes ces aventures que le travail d’officiel lui a offert, il était naturel pour lui d’aider Zac et ainsi, redonner au suivant.

 

 

François Lachance

Coordonnateur communications, image de marque, soutien aux régions

flachance@hockey.qc.ca