Mélanie Beauchemin : responsable COVID-19 et infirmière de première ligne

 

Les responsables santé/sécurité COVID-19 de nos associations et organisations voient à l’application du guide d’intervention. Ils informent et rappellent aux participants, accompagnateurs et intervenants les règles de sécurité en vigueur.

Nous avons discuté avec Mélanie Beauchemin, bénévole des Étoiles de Laurentides Lanaudière dans la LHEQ. En plus, d’être responsable COVID-19, Mélanie est infirmière, ce qui lui donne une perspective fort intéressante sur son implication bénévole avec les Étoiles.

 

Visionnez l’entrevue avec Mélanie Beauchemin

 

Pourquoi avez-vous décidé de vous impliquer à titre de responsable santé/sécurité COVID-19 ?

Il y a plusieurs raisons. Premièrement, parce que je suis en contact tous les jours avec des patients COVID en étant infirmière de profession auprès des malades pulmonaires. Je côtoie cette clientèle-là et je suis au fait de ce qui se passe au niveau de la santé publique et par rapport à la sécurité des filles et des bénévoles.

Ça fait quelques années que je m’implique auprès du hockey et des joueuses, donc cette année, c’était un rôle de plus que je voulais apporter à la structure dans mon association.

Je tiens beaucoup à la santé et à la sécurité des joueuses que je côtoie au quotidien, celle des Étoiles de Laurentides Lanaudière. C’était important pour moi d’être près d’elle et de mettre en application les règles demandées par Hockey Québec pour que toutes les joueuses et les bénévoles soient encadrés et soient en sécurité.

 

Quel est le rôle du responsable santé/sécurité COVID-19 ?

À chaque pratique et à chaque événement, sur la glace et à l’extérieur, c’est notre rôle d’accueillir les joueuses. S’il y a des matchs, d’accueillir les joueuses adverses aussi. De s’assurer que l’on remplit le formulaire d’auto-évaluation avant de se présenter à l’aréna.

Nous, on avait aussi pris la mesure de prendre la température des joueuses avant d’entrer à l’aréna. S’assurer des symptômes, que toutes les réponses soient « non » au niveau de l’évaluation. De s’assurer du bon fonctionnement et que toutes les règles établies par Hockey Québec soient respectées à l’aréna.

Je fais le suivi des personnes qui ont des symptômes, qui ont des démarches à prendre au niveau de la santé publique. C’est notre rôle d’assurer un certain suivi au niveau des joueuses et des familles et on fait le lien avec Hockey Québec et la région également.

 

Qu’est-ce que les femmes apportent de différent comme bénévole au hockey ?

Ça fait au-dessus de 4 ans que je m’implique au niveau des équipes de hockey féminin de la LHEQ. En étant autant gérante que santé/sécurité également.

C’est sûr que je suis vraiment près des filles, autant sur des problématiques personnelles qu’au hockey. De les entourer comme femmes, on dirait qu’elles sont en confiance avec moi. Elles sont à l’aise de se confier, autant par rapport à des situations qu’elles vivent au hockey qu’à l’extérieur du hockey.

Je pense que d’impliquer des femmes au niveau du hockey féminin est un plus. Aussi, comme santé/sécurité, de pouvoir être près d’elle et de faire le lien avec les entraîneurs, je pense que c’est un plus d’être là comme bénévole.

 

Hockey Québec remercie chaleureusement Mélanie Beauchemin pour toute son implication inestimable à titre de bénévole et également, à titre d’infirmière auprès des patients atteints de maladies pulmonaires.