L’histoire inspirante de l’arbitre Marie-Ève Couture

 

 

Des opportunités extraordinaires se présentent aux nouvelles officielles. Marie-Ève Couture, arbitre lors de la récente finale au Championnat national féminin des moins de 18 ans, en est une preuve inspirante. Hockey Québec s’est entretenu avec la jeune arbitre de retour au Québec.

 

L’histoire de Marie-Ève débute en 2014. Ancienne joueuse des Carabins, l’athlète originaire de Richelieu s’ennuyait du hockey.

 

« J’ai voulu me remettre dans ce monde-là en commençant à arbitrer », raconte Marie-Ève. L’arbitrage devenait ainsi un excellent moyen de renouer avec l’action. Encore mieux, elle a vite réalisé l’opportunité qui se présentait à elle.

 

« Plusieurs personnes m’ont dit que je pourrais avancer rapidement dans le monde des filles. C’est quelque chose qui m’a motivée à devenir meilleure », ajoute-t-elle.

 

Après seulement quatre années d’expérience, Marie-Ève participe déjà aux grands événements du hockey féminin. À sa première année, elle s’est fait inviter à la Coupe Dodge féminine et elle saisit toutes les opportunités pour s’améliorer.

 

« J’ai vraiment progressé rapidement. Dès ma deuxième année, je faisais des matchs collégiaux et universitaires. J’ai eu la chance d’aller aux Jeux du Québec et faire le match de la médaille d’or. À ma troisième année, j’ai été au Championnat national des moins de 18 ans à Québec et j’ai aussi pu faire une demi-finale. »

 

Avec la ligue canadienne de hockey féminin, Marie-Ève a même arbitré en Chine! Maintenant, elle est une officielle régulière au sein du circuit universitaire.

 

La question qu’on se pose en suivant son parcours extraordinaire; comment peut-on se rendre à ce niveau aussi rapidement? Marie-Ève nous partage ses secrets.

 

« J’essaie toujours de m’améliorer. Après chaque match, je me dis que j’ai fait de mon mieux, que toutes les joueuses sont en sécurité, que tous les règlements sont appliqués, que le match s’est bien déroulé. Ce qui me passionne, c’est de pouvoir m’améliorer à chaque match. »

 

Marie-Ève souligne aussi l’importance de la communauté des arbitres, une communauté tissée serrée. Pour performer à chaque partie, il existe une camaraderie où chacun s’encourage à s’améliorer.

 

« Je reviens du championnat des moins de 18 ans au Manitoba, c’était une expérience incroyable! C’était super avec la gang d’arbitres qu’on était. On est des arbitres, mais on est une équipe nous autres aussi. On se supporte et on crée des liens d’amitié. »

 

Comment devient-on arbitre?

Marie-Ève nous explique les différentes étapes qui attendent les futurs arbitres.

 

« Tu commences avec les matchs Novice et Atome à deux arbitres. Il y a des superviseurs qui viennent te voir. Ils te donnent des conseils et c’est comme ça que tu peux t’améliorer. Ensuite, les appointeurs vont te mettre avec des personnes qui ont plus d’expériences. Ces personnes vont beaucoup t’aider ».

 

Elle ajoute aussi qu’au Québec, il y a « de très bons arbitres qui nous font bénéficier de leur expérience. C’est un facteur facilitant et aidant. »

 

Pourquoi devenir arbitre?

Pour Marie-Ève, c’est le défi à relever à chaque match qui rend son travail passionnant. Être arbitre, c’est aussi la chance de vivre le hockey, mais « d’une différente façon ».

 

« Tu peux voir les rivalités qui s’affrontent. Tu regardes le classement et tu peux voir que ce sera un gros match. La préparation, ce n’est pas juste pour les joueurs, nous aussi on se prépare! C’est ce côté-là que j’aime beaucoup. »

 

Marie-Ève termine avec un message qu’elle aimerait partager aux arbitres et futurs arbitres.

 

« Des fois, il y a des parties où ça ne va pas comme on le souhaite. Il ne faut pas se décourager. Il faut continuer dans notre passion et essayer de devenir meilleure. L’important, c’est de s’améliorer et de croire en soi. »

 

L’arbitrage vous intéresse?

Ancien joueur, passionné de hockey, curieux de découvrir l’arbitrage? Communiquez avec nous via l’adresse suivante : officiels@hockey.qc.ca; nous saurons vous renseigner davantage. Les formations offertes à l’ensemble de nos officiels permettent, pour certains, d'accéder à des ligues provinciales.

 

François Lachance

Coordonnateur communications, image de marque, soutien aux régions

flachance@hockey.qc.ca