L'Étoile du mois officiels Le Trio Hockey – Gabrielle Ariano-Lortie et Yanick Massé

 

 

Novembre – Officielle : Gabrielle Ariano-Lortie

Hockey Québec est fière d’honorer Mme Gabrielle Ariano-Lortie à titre d’étoile (officielle) du mois Le Trio Hockey. Finaliste au dernier Gala Sports Québec, Gabrielle est une étoile de l’arbitrage, ayant notamment officié lors des Jeux olympiques de Pyeongchang en 2018 ou au plus récent Championnat mondial féminin des moins de 18 ans.

 

En plus de son travail d’officielle, elle est infirmière aux soins intensifs à l’Institut de cardiologie de Montréal. Gabrielle a également prêté main-forte dans nos CHSLD au printemps dernier.

 

Hockey Québec a discuté avec l’officielle qui nous partage ce témoignage sur sa carrière.

 

« J’ai commencé et je ne savais pas trop dans quoi je m’embarquais. Je savais c’était quoi un arbitre, mais je ne savais pas vraiment comment ça fonctionnait, qui arbitraient vraiment, d’où ils venaient, etc. C’est mon frère qui est allé suivre un stage et j’ai commencé à poser des questions par rapport à ça. »

 

« Quand j’ai su que tu faisais ton horaire et que tu donnais tes disponibilités avec l’école, je jouais encore au hockey donc c’était parfait. J’ai décidé d’essayer ça. C’était mieux parce que je trouvais que tu bougeais en même temps au lieu d’être à une caisse ou dans un magasin toute la journée. Je me suis dit qu’on fait quand même du sport et c’est quelque chose que j’aimais. Après, en plus, je me suis fait dire jusqu’où les filles pouvaient se rendre. Ça m’a donné le goût de m’investir et de pousser un peu plus là-dedans. »

 

« J’ai commencé à arbitrer avant de devenir infirmière. J’avais déjà à gérer une partie avec des parents, avec tout sur la glace. Il faut que tu t’adaptes à différentes situations assez rapidement quand tu arbitres. C’est sûr que ce n’est pas la même chose quand tu soignes un patient, mais ça t’apporte quand même une adaptation que tu dois faire assez rapidement. Tu gères une situation et tu l’analyses aussi. »

 

« Ça peut aider à gérer ton stress et faire face à quelque chose qui arrive. Je travaille aux soins intensifs à l’Institut de cardiologie de Montréal. Le monde dit qu’ils me trouvent calme au travail. Ça m’a peut-être aidé à faire face à une situation lorsqu’un patient est en arrêt ou des trucs comme ça. J’analyse peut-être un peu plus vite la situation et je suis capable de communiquer avec les autres et de travailler en équipe et d’être capable de bien gérer mon stress. »

 

Gabrielle nous partage aussi ses commentaires par rapport au retour au hockey.

 

« Il faut penser que tout le monde est dans la même situation et il ne faut pas lâcher. Il faut essayer de se motiver autrement et être prêt quand ça va recommencer. J’en ai vu des personnes malades, donc c’est sûr qu’il faut faire attention à ce niveau-là. C’est aussi de ne pas se décourager. Ça va finir par finir. »

 

Hockey Québec félicite Gabrielle Ariano-Lortie pour sa détermination et son excellent travail comme officielle, de même pour son apport inestimable à titre d’infirmière au sein du système de santé québécois.

 

 

Novembre – Officiel : Yanick Massé

Hockey Québec est fière d’honorer M. Yanick Massé à titre d’étoile (officiel) du mois Le Trio Hockey. M. Massé fut arbitre de 1987 à 2012 et au sein du système provincial durant 23 années complètes. Il continue actuellement son implication comme superviseur des officiels dans la région de l’Outaouais, en plus d’occuper le métier d’urgentologue.

 

Hockey Québec a discuté avec M. Massé qui nous partage ce témoignage sur sa carrière.

 

« Ce fut par hasard que j’ai commencé a arbitré. J’étais joueur de hockey et l’un des superviseurs dans la région de Richelieu m’avait suggéré de me joindre aux forces des officiels. Petit à petit, comme n’importe quoi, on attrape la piqure de l’officiel. C’est un besoin qui devient quotidien au niveau du travail d’équipe, de la gestion des émotions et de la gestion d’un match. Tout ça fait que c’est quelque chose dont tu ne peux plus te passer à travers les années. »

 

« C’est une école de vie l’arbitrage. Tout ce qu’on apprend dans le monde de l’arbitrage te façonne et te moule dans ton quotidien et ton travail aussi. Dans l’arbitrage, on est une équipe. (…) Dans mon travail, surtout à l’urgence, on est continuellement dans des situations sous pression et critiques. Si on ne travaille pas en équipe, on ne peut pas mener nos soins à bien dans la majorité des situations. »

 

« Je travaille dans un centre universitaire à Ottawa et pratiquement à tous les jours, on a des apprenants avec nous. On fait de l’enseignement quotidiennement avec ces gens-là. C’est quelque chose que j’apporte avec moi au niveau de l’arbitrage; comment faire passer le message et comment faire pour que les gens retiennent l’information qu’on leur donne et la façon de le faire. »

 

« Dans la vie, c’est la persévérance qui mène à nos objectifs. Quand on commence et qu’on arbitre, on est des officiels mineurs et on a arbitre pour le plaisir de le faire et pour la game. Si tu veux monter et si tu veux progresser au niveau supérieur, c’est la détermination. C’est comme dans la vraie vie, les gens déterminés viennent chercher ce qu’ils veulent. »

 

« Ce que je pourrais suggérer aux jeunes, c’est de se tenir prêt. Le hockey a arrêté subitement et de façon inattendue, mais cela pourrait recommencer n’importe quand. Il faut continuer à s’entraîner, continuer à se préparer et à lire nos règlements. Lorsqu’on va repartir, on ne sera pas en retard de 10 ou 12 mois parce qu’on n’a pas rien fait. »

 

« L’autre chose que je pourrais leur suggérer, c’est qu’il ne faut pas qu’ils se découragent. Il ne faut pas qu’ils abandonnent. C’est temporaire, on n’a pas le contrôle là-dessus et on contrôle ce qu’on peut contrôler. »

 

Hockey Québec remercie M. Yanick Massé pour toute son implication auprès des officiels québécois, ainsi qu’au sein du système de santé à titre d’urgentologue.

 

 

Afin d'honorer les gens de hockey qui vont au-delà de leurs responsabilités et qui ont un impact important sur leur entourage, nous vous invitons à soumettre vos suggestions pour « L'Étoile du mois Le Trio Hockey » à l’adresse suivante : communications@hockey.qc.ca.