L'Étoile du mois Le Trio Hockey - Ariane Proulx, Joueuse Warriors du Lac-St-Louis

 

Novembre - Joueuse :  Ariane Proulx, Warriors du Lac St-Louis

 

Hockey Québec est fière d’honorer Ariane Proulx, joueuse de la LHEQ évoluant avec les Warriors du Lac-St-Louis. Ariane est L'Étoile Le Trio hockey à titre de joueuse du mois de novembre. Voici son témoignage, ainsi que celui de la directrice des opérations de la LHEQ volet féminin, Julie St-Jean, recueillis par la LHEQ.

 

La LHEQ volet féminin est fière de voir la persévérance de ses athlètes en cette période de pandémie. Ariane Proulx des Warriors du Lac St-Louis est l’une des joueuses qui s’impliquent à promouvoir le respect des règles mise en place pour un retour au hockey. En effet, celle-ci en est à sa dernière saison M18 AAA et aimerait beaucoup pouvoir profiter de ses derniers moments sur la glace.

 

Tout au long de son parcours hockey, Ariane a su démontrer du leadership auprès de ses pairs. Par ailleurs, Julie St-Jean, directrice des opérations de la LHEQ volet féminin, n’a que de bons mots à son égard. « Ariane est une jeune fille qui a une éthique de travail irréprochable. Elle est dévouée pour le hockey féminin et pour donner aux plus jeunes. Son leadership est remarquable! C'est une jeune fille extrêmement empathique et surtout passionnée de la vie », nous dit-elle.

 

En plus de ses études et de travailler à conserver sa force physique, Ariane redonne aux siens en rendant visite à son grand-père et à sa grand-mère. Nous vous invitons à lire son témoignage concernant la réalité de sa famille durant la COVID-19.

 

« Mon grand-père est atteint de la maladie d’Alzheimer depuis quelque temps et avec le confinement de la première vague de la COVID-19, sa réalité a été beaucoup chamboulée. Jeudi le 16 avril, à l’heure du dîner, j’ai été porté l’épicerie à mes grands-parents. Mon papi était heureux et il était drôle! Lorsque ce fût le temps du dodo pour lui, il refusait de se coucher. Il disait qu’il n’était pas chez lui, que ce n’était pas sa maison.

 

Le vendredi matin, ma grand-mère a appelé les urgences et il a été transporté à l’hôpital. Il a eu la COVID-19, mais asymptomatique. On ne pouvait pas lui rendre visite et c’était extrêmement difficile de le voir qu’en FaceTime. En effet, il ne nous reconnaissait pas vraiment et ne comprenait pas ce qui se passait.

 

 

Il est maintenant rendu dans une section de l’hôpital des anciens combattants à St-Anne-de-Bellevue et après environs 5 mois, j’ai eu la chance d’aller lui rendre visite. J’essaie d’y aller le plus souvent possible pour qu’il puisse se rappeler un peu de moi. En plus des visites à mon grand-père, j’aide ma grand-mère, car elle est maintenant rendue seule chez elle.

 

Ce sont des circonstances qui sont difficiles à vivre et à accepter, mais je n’ai pas le choix de rester forte pour les gens autour de moi. Mon grand-père est l’une des personnes qui me font le plus rire. J’ai passé énormément de temps avec lui dans les deux dernières années et ça me fait mal de le voir comme ça. On ne sait pas s’il sait qui nous sommes.

 

Ça fait bizarre de changer les rôles. Quand j’étais bébé, il s’occupait de moi. Aujourd’hui, c’est le contraire... Je t’aime papi xx. »

 

Nous remercions Ariane pour ses confidences et pour son implication.

 

 

Source : Marie-Eve Lainesse

Responsable des communications

Volet féminin, LHEQ

communicationsLHEQ-F@hockey.qc.ca

 

 

Afin d'honorer les gens de hockey qui vont au-delà de leurs responsabilités et qui ont un impact important sur leur entourage, nous vous invitons à soumettre vos suggestions pour "L'Étoile du mois" à l’adresse suivante : communications@hockey.qc.ca.