Les Québécois Maxime Comtois et Nicolas Beaudin remportent la médaille d’or au Championnat mondial de l’IIHF

 
Photo: André Ringuette/HHOF-IIHF Images
 
 
 

Le Canada bat la Finlande 3-2 en prolongation et gagne un 27e titre mondial, le premier depuis 2016

 

RIGA, Lettonie  L’équipe nationale masculine du Canada a gagné la médaille d’or au Championnat mondial 2021 de l’IIHF après avoir effectué une remontée en troisième période pour obtenir une victoire de 3-2 en prolongation contre la Finlande dans le match pour l’or dimanche.

 

Nick Paul (Mississauga, Ont./Ottawa, LNH) a joué les héros en finale, complétant une belle passe dans l’enclave de Connor Brown (Toronto, Ont./Ottawa, LNH) à 6 min 26 s en prolongation, ce qui a permis au Canada d’obtenir son 27titre mondial (compte tenu des années où l’équipe médaillée d’or aux Jeux olympiques était aussi considérée comme championne du monde).

 

La formation canadienne est la première équipe à remporter l’or au tournoi après avoir perdu ses trois premiers matchs.

 

Dans une reprise de la finale de 2019, les Finlandais ont ouvert les livres grâce à un but de Mikael Ruohomaa au milieu du premier vingt. Maxime Comtois (Longueuil, Qc/Anaheim, LNH) a répliqué sur un jeu de puissance des siens en deuxième pour créer l’égalité, mais les Finlandais ont repris les devants grâce au filet de Petteri Lindbohm en troisième.

 

Adam Henrique (Burford, Ont./Anaheim, LNH) a nivelé le pointage en troisième période lors d’une autre supériorité numérique du Canada avec 7 min 23 s à jouer, complétant une passe à l’aveuglette de Comtois pour forcer la tenue d’une prolongation. 

 

« Notre fiche de 3-0 n’était pas le début de tournoi que l’on espérait, mais notre groupe s’est soudé », a expliqué Paul. « La fin de notre parcours avait été annoncée, mais nous savions que nous allions unir nos forces, travailler fort et finir par l’emporter. L’affrontement était plus serré que nous l’aurions voulu, mais c’était un match incroyable, âprement disputé, et je suis très fier en ce moment. » 

 

« On s’habitue au jeu des Finlandais, ils jouent de façon bien structurée et sont solides défensivement », a déclaré Henrique. « Nous savions que ça allait être un match serré. Nous savions qu’il nous fallait trouver une façon d’inscrire quelques buts pour gagner, car, quand les Finlandais prennent l’avance, il est difficile d’effectuer une remontée, et ils l’ont prouvé année après année. »

 

Darcy Kuemper (Saskatoon, Sask./Arizona, LNH) a bloqué 29 tirs pour signer sa sixième victoire du tournoi. Il a été intraitable en ronde éliminatoire, accumulant un pourcentage d’arrêts de 0,947 dans les gains contre le COR, les États-Unis et la Finlande. 

 

Le compte rendu et le sommaire complet du match sont affichés au HockeyCanada.ca

 

« Ça fait du bien », a résumé l’entraîneur-chef Gerard Gallant (Summerside, Î.-P.-É.). « Évidemment, nous étions dans un trou profond en début de tournoi, mais nous nous sommes améliorés au fil des matchs. Le duel de ce soir était exceptionnel, et la Finlande est une bonne équipe. Nous avons bien bataillé, nous sommes revenus de l’arrière et, heureusement pour nous, nous avons eu le dessus en prolongation. Mais félicitations à la Finlande, c’est une équipe qui a bien défendu son titre, et c’était un bon match ce soir. » 

 

Au terme de la rencontre, Andrew Mangiapane (Bolton, Ont./Calgary, LNH) a été nommé Joueur par excellence du tournoi. Il termine le tournoi avec sept buts, dont quatre qui ont donné la victoire au Canada, et quatre mentions d’aide en sept parties jouées. Il a aussi été nommé à l’équipe des étoiles des médias. 

 

« Je crois que Mangiapane est arrivé au bon moment et a apporté un élément dont nous avions besoin », a déclaré Henrique. « Son arrivée a été considérable pour notre équipe et pour notre chimie, ça a cliqué sur la glace, et ça a été déterminant pour la suite. »

 

Après avoir perdu contre la Lettonie, les États-Unis et l’Allemagne, le Canada a vaincu l’Italie, le Kazakhstan et la Norvège, avant de subir un revers contre la Finlande en conclusion du tour éliminatoire. Avec un peu d’aide en cours de route pour accéder aux quarts de finale, le Canada s’est taillé une place au match pour la médaille d’or dans un gain de 3-2 en prolongation contre le COR en quart de finale et une victoire de 4-2 en demi-finale contre les États-Unis.  

 

Pour de plus amples renseignements sur l’équipe nationale masculine du Canada, visitez le HockeyCanada.ca, ou suivez les médias sociaux sur Facebook et Twitter.

 

 

– 30 –