Les Canadiennes terminent la ronde préliminaire avec une fiche parfaite de quatre victoires

Photo: Hockey Canada
 

CALGARY, Alb. – L’équipe nationale féminine du Canada est parvenue à confirmer sa place au sommet du groupe A du Championnat mondial féminin 2021 de l’IIHF grâce à une importante victoire de 5-1 contre les États-Unis jeudi soir.

Avec les deux équipes qui entamaient la rencontre avec un dossier parfait de 3-0-0 en ronde préliminaire, les États-Unis représentaient le plus gros défi pour la troupe de Troy Ryan (Spryfield, N.-É.) jusqu’à présent. En plus d’avoir blanchi toutes leurs adversaires dans le tournoi, les Américaines ont débuté le match fortes d’une séquence de 29 victoires consécutives au Mondial, dont huit gains de suite contre le Canada.

De leur côté, les Canadiennes n’avaient pas marqué en premier dans aucune de leurs trois rencontres avant ce soir et elles n’ont toujours pas trouvé le fond du filet en avantage numérique. Pour ajouter au défi, elles évoluaient sans leur capitaine Marie-Philip Poulin (Beauceville, Qc/PWHPA), qui profitait d’une journée de repos après avoir été atteinte par un tir sur réception mardi soir.

Le Canada a détenu un léger avantage de 27-23 au chapitre des tirs au but dans son effort pour permettre à Ann-Renée Desbiens (La Malbaie, Qc/PWHPA) d’obtenir sa troisième victoire en autant de matchs. Du côté des États-Unis, c’est la gardienne Alex Cavallini qui a obtenu le départ, mais cette dernière a été remplacée par Nicole Hensley à mi-chemin du match après avoir accordé quatre buts sur 21 tirs.

À l’offensive, ce sont les deux buts de Jamie Lee Rattray (Kanata, Ont./PWHPA), le but et l’aide de Mélodie Daoust (Valleyfield, Qc/PWHPA), ainsi que les buts de la défenseure Renata Fast (Burlington, Ont./PWHPA) et de l’attaquante Sarah Nurse (Hamilton, Ont./PWHPA) qui ont mené le Canada vers la victoire.

Les Canadiennes ont ouvert le pointage à 12 min 47 s de la première période lorsque Jocelyne Larocque (Ste. Anne, Man./PWHPA) a vu son tir de la pointe frapper la bande derrière le filet avant de revenir dans l’enclave sur le bâton de Daoust. L'attaquante a aussitôt décoché un tir entre les jambières de Cavallini pour faire 1-0.

Le Canada doublerait son avance à 6 min 10 s grâce au premier but du tournoi de Fast. La défenseure a dirigé un tir vers le filet adverse avant de sauter sur son propre retour et de voir la rondelle bondir par-dessus Cavallini, pour ensuite retomber derrière la ligne des buts.

Les Canadiennes parviendraient à prendre une avance de trois buts après 4 min 18 s de jeu au deuxième tiers. Cette fois, c’est Rattray qui a trouvé le fond du filet après s’être emparée du retour d’un lancer bas de Brianne Jenner (Oakville, Ont./PWHPA).

À peine trois minutes plus tard, Rattray frapperait à nouveau avec son deuxième de la soirée. L'attaquante a récupéré une rondelle libre derrière le filet de Cavallini avant de compléter un tourniquet pour porter la marque à 4-0 et chasser cette dernière de la rencontre.

Le Canada parviendrait ensuite à déjouer Hensley 3 min 20 s après son entrée dans la partie pour prendre une confortable avance de 5-0. Lors d’une descente à deux contre un en désavantage numérique aux côtés de Jenner, Nurse a décidé de conserver la rondelle et a opté plutôt pour un tir parfait à l'intérieur du poteau opposé afin d’inscrire son premier but du tournoi.

En troisième période, les Américaines ont dominé la colonne des tirs 11-4, en plus de marquer l’unique but de l’engagement. Elles ont trouvé le fond du filet après seulement 2 min 44 s lorsque le tir de la pointe de Lee Stecklein est parvenu à déjouer Desbiens, qui avait la vue voilée.

L’équipe nationale féminine du Canada disputera son prochain match ce samedi à compter de 19 h HE/16 h HP. Son adversaire en quart de finale sera l’équipe perdante du duel de ce soir qui oppose l’Allemagne et le Japon.