« Le niveau de jeu des joueuses en bas âge est vraiment impressionnant » - Julie Chu

 
 

(Sainte-Foy, Qc) Vendredi le 1er février 2019 - Julie Chu, ancienne Olympienne avec l’équipe nationale américaine de hockey féminin, est maintenant entraineuse chef pour les Stingers de Concordia. Étant de passage au tournoi international de hockey féminin de Québec pour observer les joueuses de la Ligue de Hockey d’Excellence du Québec, elle a généreusement accepté de partager ses impressions sur le volet féminin de la LHEQ avec nous.

« Les meilleures joueuses de la province sont réunies ici cette semaine. On en profite pour les observer et les évaluer tout en tentant de projeter leur potentiel en vue d’éventuellement jouer au niveau universitaire. Nous sommes sur place aujourd’hui (jeudi) et samedi toute la journée avec plusieurs membres du personnel. Nous aurons l’occasion de voir beaucoup de bon hockey », d’affirmer l’Américaine.

« Il est tellement important pour ces jeunes athlètes de pouvoir côtoyer les plus âgées et de vouloir atteindre les plus hauts niveaux. De voir la qualité du jeu de Pee-wee, à Bantam, à Midget jusqu’au collégial, c’est un privilège. D’ailleurs, le niveau de jeu des joueuses en bas âge est vraiment impressionnant; je n’avais pas autant d’habiletés au même âge », de dire en riant l’ancienne Olympienne.

« Le hockey féminin n’était pas au même niveau à mon époque. Aujourd’hui, les jeunes filles profitent d’entraîneurs qualifiés et d’un encadrement professionnel. Ce qui est encore plus encourageant, c’est que tout ceci fait en sorte qu’elles peuvent tomber en amour avec le hockey, ce qui est la chose la plus importante. C’est de cette façon qu’elles voudront demeurer dans le sport, se développer et constater qu’elles ont l’occasion de se rendre plus loin que leur équipe locale », de dire fièrement l’entraîneuse.

« Notre sport a pris énormément d’expansion dans les dernières années. J’adore ce que je fais, ça me rend tellement heureuse! J’ai la chance de travailler avec Mike McGrath, Caroline Ouellette, Lauriane Rougeau et plusieurs autres membres du personnel. Je tiens à dire que je suis réellement impressionnée par le talent que nous avons au Québec. Lorsqu’elles atteignent le niveau universitaire, elles veulent apprendre et se développer, ce qui font d’elles de bonnes élèves-athlètes », d’exprimer en conclusion madame Chu.

Hockey Québec tient à remercier Julie Chu pour son dévouement envers la progression du hockey féminin et souhaite bonne fin de saison à toute l’équipe des Stingers.