Le Canada s'incline de justesse devant la Russie

 
 
VANCOUVER, C.-B. – Malgré un but marqué par Cody Glass (Winnipeg, Man./Portland, WHL) pour ouvrir le pointage à moins de trois minutes en première période, l’équipe nationale junior du Canada a terminé le match à court d’un but dans une défaite de 2-1 contre la Russie pour terminer la ronde préliminaire lundi, au Championnat mondial junior 2019 de l’IIHF.

Le Canada termine donc au deuxième rang du groupe A en vue des quarts de finale où il affrontera les États-Unis ou la Finlande, mercredi après-midi (18 h 30 HE/15 h 30 HP) au Rogers Arena.

Tout comme ils l’ont fait à leurs trois matchs préliminaires précédents, les Canadiens n’ont pas tardé à marquer le premier but; après avoir soutiré la rondelle par harponnage à un joueur russe, Owen Tippett (Peterborough, Ont./Mississauga, OHL) a alimenté Glass, dont le tir rapide a déjoué le gardien Pyotr Kochetkov à seulement 2 min 20 s en première période.

Trois minutes plus tard, la Russie a riposté en avantage numérique quand Grigori Denisenko a décoché un tir sur réception d’une passe transversale de Vitali Kravtsov pour déjouer le gardien canadien Michael DiPietro (Amherstburg, Ont./Ottawa, OHL), créant ainsi l’égalité.

Les gardiens se sont illustrés par la suite; Kochetkov s’est surpassé en deuxième période au cours de laquelle le Canada a dominé la Russie 13-4 au chapitre des tirs au but. Le gardien russe a notamment exécuté un arrêt avec sa jambière gauche – son meilleur du match – aux dépens du capitaine canadien Maxime Comtois (Longueuil, Qc/Drummondville, LHJMQ).

DiPietro a été le plus occupé des deux gardiens en troisième période, effectuant 12 arrêts. Toutefois, Pavel Shen a foncé vers le filet depuis l’aile droite pour déjouer le gardien canadien du côté éloigné, donnant ainsi aux Russes l’avance pour de bon avec neuf minutes à jouer dans le match. 

Le Canada a eu des chances de marquer au cours des dernières minutes, grâce notamment à la présence d’un sixième attaquant avec deux minutes à jouer alors que DiPietro était assis au banc. Malgré cela, le Canada n’est pas parvenu à marquer un autre but contre Kochetkov, qui a terminé le match avec 30 arrêts.

La défaite a mis fin à une mini séquence de deux victoires consécutives contre la Russie; les Canadiens détiennent néanmoins une fiche gagnante de 13-11-1 pour tous les matchs disputés contre cette rivale depuis 1993.