Le Canada remporte l'or au CMJ, Lafrenière nommé Joueur par excellence et Meilleur avant

Andrea Leigh Cardin/Matt Zambonin/HHOF-IIHF Images

OSTRAVA, République tchèqueAkil Thomas (Toronto, Ont./Niagara, OHL) s’est taillé une place dans l’histoire du hockey canadien en marquant le but gagnant à 3 min 58 s de la fin du temps réglementaire pour compléter la remontée de l’équipe nationale junior du Canada en route vers une victoire de 4-3 sur la Russie et la médaille d’or au Championnat mondial junior 2020 de l’IIHF, dimanche.

Il s’agit de la 18e médaille d’or du Canada, sa troisième en six ans et sa première sur une glace européenne depuis 2008.

Après que le Canada ait effacé un déficit de deux buts grâce aux buts de Connor McMichael (Ajax, Ont./London, OHL) et de Barrett Hayton (Peterborough, Ont./Arizona, LNH) à seulement 2 min 1 s d’intervalle, Thomas a tiré la rondelle derrière un joueur russe à la défensive, a récupéré la rondelle libre et a déjoué le gardien de but Amir Miftakhov d’un tir du revers pour soulever la foule procanadienne à l’Ostravar Arena.

Ce but était le premier du tournoi de Thomas, qui n’avait joué que pendant quatre minutes au cours des deux premières périodes.

McMichael a obtenu un but et une aide, Calen Addison (Brandon, Man./Lethbridge, WHL) a accumulé trois aides et Alexis Lafrenière (Saint-Eustache, Qc/Rimouski, LHJMQ) a ajouté deux aides pour les Canadiens.

Joel Hofer (Winnipeg, Man./Portland, WHL) a effectué 35 arrêts pour clore un tournoi au cours duquel il a été spectaculaire; il a terminé au premier rang du tournoi au chapitre des victoires (5), de la moyenne de buts alloués (1,60) et du pourcentage d’arrêts (0,939), et il a été nommé Meilleur gardien de but et à l’équipe des étoiles des médias.

Il a été excellent au cours d’une première période sans but, repoussant les 10 tirs qu’il a affrontés – dont six sont survenus lors de quatre avantages numériques russes – tandis que les Canadiens en ont dirigé sept vers Miftakhov.

La Russie a finalement fait mouche pendant une supériorité numérique au milieu de la deuxième période lorsque Nikita Alexandrov a dévié un tir de Yegor Zamula pour tromper Hofer, mais le Canada a égalisé à cinq contre trois moins de deux minutes plus tard.

Joe Veleno (Kirkland, Qc/Grand Rapids, AHL) s’est emparé du rebond à la suite d’un tir de Lafrenière, et Dylan Cozens (Whitehorse, Yn/Lethbridge, WHL) a récupéré la rondelle libre et a nivelé la marque pour les Canadiens.

Grigori Denisenko a rétabli l’avance russe avant la fin de la période médiane, poussant son propre rebond sous la jambière de Hofer pour porter le pointage à 2-1 après 40 minutes.

Maxim Sorkin a creusé l’écart à deux buts lorsque son tir s’est faufilé par-dessus l’épaule de Hofer du côté éloigné à 8 min 46 s de la troisième période, mais les Canadiens n’avaient pas dit leur dernier mot.

McMichael a réduit le déficit à un lorsqu’un tir d’Addison a bondi sur son tibia et a échappé à Miftakhov 34 secondes après le but de Sorkin, et Hayton – dont la participation au match était douteuse en raison d’une blessure au haut du corps – a décoché un puissant tir dans la partie supérieure du filet pendant un avantage numérique deux minutes plus tard.

Cela a mis la table pour Thomas et une fin de match endiablée, y compris une supériorité numérique tardive des Russes et une tentative de Hofer pour marquer le but d’assurance lui-même dans un filet désert.

Après le match, Lafrenière a été nommé Joueur par excellence et Meilleur avant après avoir inscrit 10 points (4-6—10) en cinq matchs. Lui et Hofer se sont joints à Hayton, qui a été le meilleur pointeur du Canada (6-6—12) au sein de l’équipe des étoiles des médias.

Le Championnat mondial junior de l’IIHF reviendra en sol canadien l’an prochain lorsqu’Edmonton et Red Deer, Alb., accueilleront le Mondial junior 2021. Les amateurs ont jusqu’à 23 h 59 HR le 5 janvier pour s’inscrire au tirage prioritaire en vue d’avoir la chance d’acheter des billets pour les matchs présentés dans les deux villes. Pour de plus amples renseignements, consultez le site HockeyCanada.ca/Billets.

Cliquez ici pour le sommaire complet.

Un tournoi de rêve pour nos quatre Québécois

Alexis Lafrenière est nommé Joueur par excellence du tournoi et il est également le premier Québécois à recevoir le titre du Meilleur attaquant au Mondial Junior. Au-delà des statistiques personnelles, Alexis Lafrenière nous a démontré une fois de plus son grand leadership. L’athlète de Saint-Eustache fait partie de ces joueurs exceptionnels qui peuvent changer à eux seuls l’allure d’un match ou d’un championnat.

Joe Veleno a connu un excellent tournoi avec une performance d’un point par match. Il a effectué des jeux clés et a aussi démontré d’impressionnantes qualités de meneur.

Raphaël Lavoie (Chambly, Qc/Halifax, LHJMQ) a joué dans un rôle plus défensif au Mondial Junior, malgré son grand talent offensif. Dans une équipe, tous les joueurs ont un rôle à jouer dans la victoire. Raphaël a pris à coeur ses nouvelles responsabilités et il pourra profiter de cette expérience unique pour devenir encore meilleur.

Olivier Rodrigue (Chicoutimi, Qc/Moncton, LHJMQ) occupait le poste de 3e gardien, un poste qui peut parfois être difficile pour le moral. Par contre, tous les échos du Mondial Junior vantait à quel point il était professionnel et s’impliquait au sein de l’équipe. Sa maturité à son jeune âge et son esprit d’équipe sont des qualités qui feront de lui un grand gardien.

Aujourd’hui, nos quatre Québécois sont champions du monde et on ne peut être plus fiers.

Bravo les gars !

Source: Hockey Canada