Le Canada éliminé par la Finlande

 
 
VANCOUVER, C-B. – Malgré les 32 arrêts effectués par Michael DiPietro (Amherstburg, Ont./Ottawa, OHL) dans une performance tout à fait spectaculaire, l’équipe nationale junior du Canada a été éliminée du Championnat mondial junior de l’IIHF de 2019, mercredi, en quart de finale après s’être inclinée en prolongation par la marque de 2-1 contre la Finlande.

C’est Ian Mitchell (Calahoo, Alb./Université de Denver, NCHC), qui a marqué l’unique but de l’équipe canadienne. Il a fallu un but égalisateur réussi par les Finlandais à moins d’une minute avant la fin de la troisième période pour empêcher les Canadiens de passer à la prochaine ronde.

Le gardien finlandais Ukko-Pekka Luukkonen s’est rendu au banc alors que le temps s’écoulait, et c’est par un coup de chance que les Finlandais ont marqué quand la rondelle est passée sous le bras de DiPietro après avoir touché le patin d’Aleksi Heponiemi sur une passe faite à l’aveuglette par Eeli Tolvanen, créant ainsi l’égalité 1-1 avec 46,4 s à jouer.

Soulignons que le Canada a eu deux chances en or de gagner le match en prolongation.

Evan Bouchard (Oakville, Ont./London, OHL) a créé la première chance lorsqu’il a été accroché sur une échappée, mais Maxime Comtois (Longueuil, Qc/Drummondville, LHJMQ) s’est fait voler un but par Luukkonen sur le tir de punition qui s’en est suivi.

À peine quelques minutes plus tard, Noah Dobson (Summerside, Î.-P.-É./Acadie-Bathurst, LHJMQ) a vu son bâton fracasser quand il a tenté un tir sur réception d’une passe alors qu’il se trouvait devant un filet finlandais béant.

Les Finlandais ont saisi la rondelle et amorcé la contre-attaque jusqu’en zone adverse où le bâton d’un joueur canadien a fait dévier un tir de Toni Utunen qui est passé au-dessus de l’épaule de DiPietro pour ainsi sceller l’issue du match.

Il s’agit de la deuxième fois en quatre ans que les Canadiens sont éliminés par la Finlande en quarts de finale.

DiPietro et Luukkonen ont effectué 18 arrêts au total dans une première période sans but, mais il n’a fallu que 90 secondes pour que Mitchell ouvre le pointage en deuxième période; le défenseur a saisi une rondelle libre bondissante et a effectué un tir du poignet qui a atteint la partie supérieure du filet du côté du gant de Luukkonen.

Aucun autre but n’a été marqué avant la dernière minute de jeu, en raison en grande partie de DiPietro, un choix au repêchage des Canucks de Vancouver, dont les 17 047 spectateurs présents au Rogers Arena scandaient le nom alors que la deuxième période tirait à sa fin.

Après le match, DiPietro, Comtois et Cody Glass (Winnipeg, Man./Portland, WHL) ont été nommés les trois meilleurs joueurs canadiens du tournoi, tels que sélectionnés par les entraîneurs.