Réseau Hockey Québec

L’arbitrage : un choix logique pour les hockeyeuses et hockeyeurs

 

Dans le cadre du programme Essayer l’arbitrage, des dizaines de hockeyeuses et hockeyeurs ont enfilé le chandail rayé pour vivre l’expérience de l’arbitrage au printemps dernier. Dans leurs propres mots, ils nous expliquent les raisons pourquoi devenir officiel(le) s’inscrit comme un choix logique et avantageux pour une joueuse ou un joueur.

 

CLIQUEZ ICI POUR POSTULER COMME OFFICIEL(LE) - SAISON 2022-2023

 

RAISON # 1 : DÉCOUVRIR UNE NOUVELLE VISION DU JEU

En devenant arbitre, tu auras la chance de vivre l’action d’un match sous un autre angle. Tu seras aux premières loges afin de mieux comprendre la game; un avantage qui t’aidera à devenir un meilleur hockeyeur.

 

« La vision du jeu est vraiment différente. Le jeu va vite quand on est joueur et on ne se rend pas nécessairement compte de tout ce qui se passe sur la glace. En tant qu’arbitre, on a une vision plus large du jeu. »

  • Eliott Lacroix, Citadelles de Rouyn-Noranda (M17 espoir)

 

« J’ai beaucoup appris. Tu vois les petits détails que tu ne vois pas vraiment comme joueur. »

  • Gianluca Guarnieri, Rousseau-Royal Laval-Montréal (M18 AAA)

 

« On travaille avec des jeunes qui ont toujours vu la game d’une seule façon. D’apporter cette nouvelle vision du hockey peut juste les aider. Quand tu deviens arbitre, ça te permet d’adapter ton jeu quand tu reviens en tant que joueur. »

  • Miguel Marion, entraîneur des arbitres

 

RAISON # 2 : UNE ADAPTATION ET UNE ÉVOLUTION RAPIDE DANS LE MILIEU DE L'ARBITRAGE

Comme joueur ou joueuse, tu connais déjà plusieurs règlements et tu es sûrement passionné(e) par le hockey. Ces avantages faciliteront ton adaptation et la rapidité avec laquelle tu pourras gravir les échelons du milieu de l'arbitrage.

 

« Si je n’avais pas joué au hockey, je n’aurais pas été capable d’arbitrer cette fin de semaine. »

  • Olivier Filaj, Lions du Lac-St-Louis (M17 espoir)

 

« Je suis capable d’anticiper le jeu comme j’ai joué à ce niveau-là. Je sais quand les joueuses arrivent et quand elles arrêtent. »

  • Raphaëlle Locas, Intrépide de l’Outaouais (M18 AAA-F)

 

« Les joueurs connaissent bien la game. À partir de là, ce n’est que les petits points techniques qu’il faut travailler avec eux. »

  • Miguel Marion, entraîneur des arbitres

 

« Puisque l’intérêt est présent (avec les joueurs et les joueuses), leur évolution comme arbitre se voit beaucoup plus rapidement. Tu peux t’améliorer et te développer davantage quand tu as la passion de vouloir apprendre plus. C’est d’ailleurs ce qui va faire la différence. »

  • Stéphanie Campbell, Superviseure-chef (PPFOE)

 

RAISON # 3 : UN ESPRIT D'ÉQUIPE SANS PAREIL

La troisième équipe sur la glace, les officiel(le)s, fera tout pour t’encourager et te soutenir. Tu pourras toujours compter sur l’entraide de tes collègues qui t’accueilleront chaleureusement. 

 

« L’arbitrage, on dirait vraiment une famille. Ça fait quelques jours et on est tous déjà amis. »

  • Olivier Filaj, Lions du Lac-St-Louis (M17 espoir)

 

« Il y a beaucoup d’encadrement et une belle organisation. J’aime surtout l’ambiance entre nous. C’est vraiment spécial. »

  • Raphaëlle Locas, Intrépide de l’Outaouais (M18 AAA-F)

 

« Je leur donne des encouragements pour aider leur confiance. La chose la plus importante, c’est qu’ils s’amusent. »

  • Milan Patel, arbitre et mentor pour les officiels

 

RAISON # 4 : MIEUX COMPRENDRE LES ARBITRES ET DEVENIR UN JOUEUR DISCIPLINÉ

Pourquoi l’arbitre t’a décerné une punition? Pourquoi a-t-il appelé un hors-jeu? En essayant l’arbitrage, tu pourras mieux comprendre les règlements et la perspective des officiel(le)s, ce qui fera aussi de toi un joueur plus discipliné.

 

« Ça m’est arrivé, parfois, de chialer sur les arbitres. Maintenant, je peux comprendre que ce n’est pas facile de faire les calls. Je peux me mettre dans leurs souliers. Parfois, c’est peut-être juste toi dans l’amphithéâtre qui a vu le hors-jeu. »

  • Gianluca Guarnieri, Rousseau-Royal Laval-Montréal (M18 AAA)

 

« En tant que joueuse, on fait des erreurs. C’est la même chose pour l’arbitre. Ça se peut qu’il commette des erreurs et c’est correct. On est dans une ligue de développement, tout le monde est en développement. Il ne faut jamais l’oublier. »

  • Marie-Ève Ruel, ancienne joueuse et entraîneure-adjointe des Lynx du CÉGEP Édouard-Montpetit (RSEQ)

 

« Je vais pouvoir faire moins d’erreurs lorsque je joue. »

  • Éve-Laurie Corbeil, Canadiennes de Montréal (M18 A)

 

RAISON # 5 : POURSUIVRE UNE CARRIÈRE SUR LA GLACE

Tout comme Jonathan Deschamps, ancien joueur aujourd’hui juge de lignes dans la LNH, l’arbitrage t’offre la chance de poursuivre ton rêve d’avoir une carrière dans le hockey.

 

« C’est sûr que si le hockey ça ne marche pas (comme joueur), coacher ou arbitrer est quelque chose que j’aimerais faire. »

  • Gianluca Guarnieri, défenseur pour le Rousseau-Royal Laval-Montréal (M18 AAA)

 

 

Recherche

Partenaires

Première Présence
Fonds aide Fondation Hockey Canada
Tim Hortons - Biscuits sourire
Première Présence
Fonds aide Fondation Hockey Canada
Tim Hortons - Biscuits sourire
Première Présence
Fonds aide Fondation Hockey Canada
Tim Hortons - Biscuits sourire

Abonnement à l'infolettre

M'abonner Logo Cyberimpact

Social

Partenaires

Fonds d'aide Fondation Hockey Canada
Première Présence
Fonds d'aide Fondation Hockey Canada
Première Présence
Fonds d'aide Fondation Hockey Canada
Première Présence
Fonds d'aide Fondation Hockey Canada
Première Présence