Jouer en espace restreint pour nos novices : « La chose la plus normale au monde »

 
 

(Montréal, Qc) – lundi 1er octobre 2018Le jeu en espace restreint sera appliqué pour l’ensemble des équipes de division novice dès la prochaine saison, soit 2019-2020, et ce, partout à travers le Canada. Hockey Québec a voulu s’entretenir avec des parents de joueurs qui prennent part à l’un des projets-pilotes mis en place dès cette saison. Discussions sur les bienfaits que le jeu en espace restreint apporteront au développement de nos jeunes.

 

Entraîneur MAHG1 et MAHG3, Mathieu Hamelin considère ce changement comme étant un naturel pour le développement de nos jeunes.

 

« C’est la chose la plus normale au monde que de faire jouer nos jeunes dans un environnement proportionnel à leur taille. Si on regarde ce qu’il se fait dans d’autres sports, au basket-ball par exemple, on ne demande pas à un jeune de 6-7 ans de lancer un ballon dans un panier à trois mètres du sol. Pareil au soccer; les jeunes ne couvrent pas une distance de 120 mètres de long durant leurs matchs », affirme celui qui entraîne également de jeunes joueurs de soccer en période estivale.

 

Sa comparaison s’étend même sur les bancs d’école. « Au primaire, les élèves de premier cycle voient leur pupitre et leur chaise adaptés à leur taille. C’est prouvé qu’une meilleure posture améliorera grandement l’écoute et l’attention des élèves en classe », renchérit celui qui espère que ce changement assurera également un meilleur apprentissage sur la patinoire.

 

Quant à Francis Lahaie, qui entraînait les Jaguars au sein de l’association de hockey mineur du Roussillon, lors du projet-pilote la saison dernière, le jeu en espace restreint « contribue au développement individuel de chaque joueuse et joueur. Avec une surface moindre, les jeunes développent davantage le jeu d’équipe et sont soumis à prendre plus de décisions, et ce, rapidement. Leur apprentissage du jeu collectif en est qu’amélioré. »

 

 

Toucher deux fois plus la rondelle

L’espace restreint du jeu permet aux joueuses et joueurs de toucher deux fois plus la rondelle que sur une pleine glace. Les joueurs sont davantage impliqués dans le jeu et sont amené à développer leur jeu collectif de par la proximité que crée la demi-glace.

 

« Tous les joueurs se trouvent plus près de la rondelle. Ils en prennent possession plus souvent et sont donc plus impliqués et actifs dans le jeu. Leur intérêt pour le jeu sera alors augmenté. Ils développent également davantage leurs habiletés individuelles et sont invités à prendre plus de décisions rapidement, comme faire une passe par exemple », mentionne David Gosselin, papa d’un jeune joueur ayant participé au projet-pilote de Pointe-Lévy, au cours de la saison 2017-2018.

 

« Je crois pertinemment que le jeu en espace restreint est bien. Non seulement pour produire de meilleurs joueuses et joueurs, mais, au-delà de cela, ça créera une meilleure rétention. Ça permettra aux joueuses et joueurs d’augmenter leur implication au sein du jeu. C’est un impact non-négligeable considérant que c’est notre sport national », souligne M. Hamelin.

 

 

Apprendre la règlementation : chaque chose en son temps

Certains parents prétendent que le jeu en espace restreint retardera l’apprentissage des règlements liés au système de jeu du hockey. Une théorie que dément d’entrée de jeu M. Gosselin.

 

« Il suffit que votre jeune regarde ne serait-ce du hockey à la télé ou qu’il joue aux jeux vidéo, par exemple, et il sera initié aux règlements. Et si ce n’est pas le cas, il aura amplement le temps de les apprendre au début de sa saison atome. Il est bien plus important, à mon avis, de se concentrer sur l’enseignement des habiletés, en bas âge, qu’aux règlements. C’est ce qui aura le plus grand impact sur son développement », conclut-il.

 

Hockey Québec remercie messieurs Francis Lahaie, Mathieu Hamelin et David Gosselin pour leur collaboration et souhaite à tous les joueuses et joueurs une excellente saison 2018-2019.

 

- 30 -

 

Source

Marie-Joël Desaulniers

Coordonnatrice communications et soutien aux régions

Hockey Québec

mjdesaulniers@hockey.qc.ca