Danièle Sauvageau et Marie-Philip Poulin lauréates d'un prix Hockey Canada

Photos : Hockey Canada
Photos : Hockey Canada
 
 
 
Danièle Sauvageau remporte le Prix de la percée du hockey féminin, remis à une personne qui fait une contribution exceptionnelle à l'avancement du hockey féminin.
 
Marie-Philip Poulin est lauréate du Prix Isobel Gathorne-Hardy, décerné à une joueuse en activité faisant preuve de dévouement et de leadership au hockey.

Prix de la percée du hockey féminin – Danièle Sauvageau

Il s’agit de l’un des moments les plus emblématiques de l’histoire du hockey canadien : la victoire de l’équipe nationale féminine du Canada lors de l’excitant duel pour la médaille d’or aux Jeux olympiques d’hiver de 2002. Qui est derrière le banc du Canada pour sa toute première médaille d’or au hockey féminin? Danièle Sauvageau.

Le parcours d’entraîneuse de Danièle avec Équipe Canada commence en 1997. En tant qu’entraîneuse adjointe, elle remporte l’or à sa première participation au Championnat mondial féminin de l’IIHF, pour ensuite ajouter une médaille d’argent à sa collection lorsque le hockey féminin fait ses débuts aux Jeux olympiques de 1998. Convaincue que la force d’une équipe se mesure par sa volonté de gagner, Danièle est promue au poste d’entraîneuse-chef pour la saison 1998-1999. C’est forte de deux titres mondiaux en 1999 et en 2001 qu’elle vit le moment en or qui passera à l’histoire à Salt Lake City.

À la suite de son implication au sein du programme national, Danièle devient la première femme à occuper un poste d’entraîneuse dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec lorsqu’elle est nommée adjointe pour le Rocket de Montréal au cours de la saison 1999-2000. En 2008, l’Université de Montréal se tourne vers elle pour mettre sur pied un programme de hockey féminin et, depuis 2019, elle joue un rôle de premier plan au Centre 21.02, le premier centre de haute performance pour le hockey féminin au Québec.

Qu’elle soit derrière le banc ou dans les coulisses du sport, Danièle Sauvageau reste l’une des contributrices les plus influentes du hockey féminin.

 

Prix Isobel-Gathorne-Hardy – Marie-Philip Poulin

Championne mondiale, double médaillée d’or olympique et capitaine d’Équipe Canada, Marie-Philip Poulin se veut un modèle de leadership sur la glace, mais ce sont ses actions à l’extérieur des patinoires qui constituent sans doute sa plus grande contribution au sport.

Marie-Philip est une porte-parole incroyable pour le hockey féminin. En 2020, comme membre de la Professional Women’s Hockey Players Association, elle participe au Dream Gap Tour et apparaît au Match des étoiles de la LNH. La même année, son image est utilisée pour une poupée Barbie hockeyeuse vendue par Tim Hortons afin de promouvoir l’égalité. Cette initiative fait écho à la conviction profonde de Marie-Philip selon laquelle le fait d’être témoin d’une réalisation permet d’aspirer à en faire autant.

Toujours pour favoriser l’égalité au hockey, Marie-Philip devient ambassadrice pour le Fonds d’aide de la Fondation Hockey Canada. Compte tenu de la pandémie de COVID-19 qui frappe le monde en 2020, Marie-Philip veut appuyer la promotion du Fonds, qui a pour but d’aider les familles à garder leurs enfants sur la glace en subventionnant leurs frais d’inscription.

Marie-Philip Poulin, qui ne cherche pas à se trouver sous les projecteurs, mais qui s’en sort avec brio lorsqu’elle est appelée à l’être, incarne une source d’espoir pour les filles au hockey. Elle est sans contredit devenue l’un des plus grands modèles de son sport.

 

 

Hockey Québec tient à féliciter Mme Sauvageau et Poulin pour cet honneur et reconnaissance amplement mérités.