Réseau Hockey Québec

La parole est à vous : Bryan Gilbert, officiel et vice-président de l’AHM de Victoriaville

Photos archives : Bryan Gilbert partage sa passion pour l’arbitrage avec son fils, Marc-Antoine

 

Salut à vous chers parents et amis ! Je suis fier d’être un officiel sur glace pour le Hockey Mineur de Victoriaville. Je veux m’exprimer aujourd’hui et c’est quelque chose qui me tient à cœur et pour les nouveaux qui commencent l’arbitrage.

Pendant plus de douze (12) ans que je suis fier d’aider les nouveaux officiels et essayer du mieux que je pouvais pour les garder dans ce métier plus que difficile maintenant.

Pendant un (1) an, j’ai fait les assignations pour le Hockey Mineur de Victoriaville et je peux vous dire que maintenant, la réalité a changé beaucoup depuis quelques années dans la région avec la perte de plusieurs arbitres.

Je me souviens de mes débuts comme officiel, à l’âge de 30 ans, alors que j’avais droit à plusieurs mentors comme Ti-Houle, Boris, Burns, Plourde, St-Pierre, etc., afin de nous aider à nous faire respecter et à progresser comme officiel. Sans eux, je n’aurais probablement pas arbitré pendant toutes ces années présentement.

Certes, il y en a eu des hauts et des bas! De vrais montagnes russes, de vraies prises de bec, des amitiés perdues, des sourires fendants envers des spectateurs irrespectueux et plusieurs autres, mais par-dessus tout, de très beaux moments entre officiels, lors des fameux matchs du samedi soir, des fameux programmes doubles lettres un samedi après-midi, mais surtout lors des après-matchs, alors qu’on parlait de tout et de rien, alors qu’on se défendait en tant qu’équipe d’officiels, car la plupart du temps, c’était trois (3) zèbres contre le reste de l’aréna. Bref, ces moments, on ne les oubliera jamais! Car maintenant, la réalité a changé!

Je n’ai pas toujours été le joueur le plus sage. J’ai déjà parlé plus fort qu’il ne le fallait pour faire comprendre mes opinions face à des officiels et je sais que je ne suis pas un exemple à suivre de ce côté (vous n’avez pas besoin de me le rappeler), mais j’imagine que ça vient avec le côté compétitif qui m’a servi lors de mes 32 dernières années comme être humain! Même moi je crois avoir débordé plusieurs fois mon niveau d’émotions, mais je ne crois pas avoir manqué de respect envers les officiels et même en tant que parent.

Je crois qu’il est normal que la tension monte pendant un match serré. Un arbitre sait, avec le temps, comment gérer ces situations avec de l’expérience, ce que nos nouveaux n’ont pas. Toutefois, ce qu’on remarque depuis quelques années, c’est le manque de respect envers les officiels… Il n’y a plus d’âge pour insulter ceux-ci… Qu’il soit âgé de 13 ans ou 50 ans, l’officiel passera dans le tordeur du joueur, de l’entraîneur et plus que souvent du parent qui passera toutes ses frustrations personnelles en plus qu’émotives sur cet officiel. Qui est là, afin que son fils ou sa fille puisse pratiquer le plus beau sport au monde!

Je crois que personnellement, les entraîneurs et les parents que nous devrions nous regarder dans un miroir et nous poser la question suivante. Si ça serait votre enfant sur la glace? Est-ce que vous aimeriez ça que votre enfant se fasse insulter, crier après comme certains le font avec plaisir?

Je crois que ça m’arrive encore de faire des erreurs et je l’assume. Est-ce que ça vous donne le droit de chialer? Le tout est une question de jugement et de perception lors du jeu. J’ai peut-être vu autre chose que vous! Pour ceux qui me connaissent, le savent très bien que je le fais par passion et que j’ai même embarqué mon garçon dans cette équipe de zébrés là.

Je suis fier d’avoir accompli ce que j’ai fait depuis le début en tant qu’arbitre, en tant que membre du CA du hockey mineur, assignateur des arbitres adultes. J’ai adoré travailler avec les responsables du CA, des tournois afin de s’assurer que tout fonctionne comme il se doit sur la glace. En passant, tous sont de très bonnes personnes qui consacrent elles aussi beaucoup de leurs temps afin que les jeunes puissent jouer!

Finalement, il me fait plaisir d’avoir passé la majorité de mon temps dans les arénas lors des fins de semaine en dépit de la vie familiale, de la vie sociale.

Tout ce que j’ai fait, je l’ai fait afin que les jeunes puissent pratiquer le hockey sans avoir à se demander si leurs parties auraient lieu ou non!

Je souhaite beaucoup de changements du comportement des parents, joueurs et entraîneurs. Pour que nous retrouvions des jeunes passionnés pour faire cette « job » qui est l’arbitrage. Ce n’est pas tout le monde qui est comme ça, bien sûr, c’est une minorité! Mais l’environnement du hockey faut qu’elle change pour le mieux et cela part par nous les parents en montrant l'exemple.

En support pour nos petits nouveaux Zébrés ! Ils sont importants, sans eux il n’y aurait aucune partie d’hockey!

 

- Bryan, Vice-Président HMV

 

 

 

Recherche

Partenaires

Fonds aide Fondation Hockey Canada
Première Présence
belairdirect
Tim Hortons - Cartes de collection LNH
Fonds aide Fondation Hockey Canada
Première Présence
belairdirect
Tim Hortons - Cartes de collection LNH
Fonds aide Fondation Hockey Canada
Première Présence
belairdirect
Tim Hortons - Cartes de collection LNH

Abonnement à l'infolettre

M'abonner

Social

Partenaires

belairdirect
Tim Hortons - Cartes de collection LNH
Première Présence
Fonds d'aide Fondation Hockey Canada
belairdirect
Tim Hortons - Cartes de collection LNH
Première Présence
Fonds d'aide Fondation Hockey Canada
belairdirect
Tim Hortons - Cartes de collection LNH
Première Présence
Fonds d'aide Fondation Hockey Canada