Tournoi midget espoir: une belle préparation en vue des Jeux du Canada 2019

 

(Montréal, Qc) Le jeudi 15 février 2018 – Dans leur premier match du tournoi midget espoir de St-Eustache et Boisbriand, les Équipes Québec des moins de 15 ans s’affrontaient à l’aréna Florian-Guindon. Au final, les blanc l'ont emporté dans un match très serré au compte de 4 à 3. Toutefois, au-delà de la compétition, les joueurs faisant partie de ces équipes sont sélectionnés pour une raison  primordiale : la préparation en vue des Jeux du Canada 2019.

 

Au total, ce sont 80 joueurs qui auront porté les couleurs du Québec lors des 2 tournois midget espoir. En plus des différents camps d’équipe Québec et des tournois printaniers, ces joueurs seront épiés jusqu’en janvier 2019 dans le but de bâtir la meilleure équipe possible en vue de cette compétition nationale.

 

Une préparation exemplaire

 

Comme le mentionne Yanik Gagné, coordonnateur au développement du joueur chez Hockey Québec, c’est dans le but de mieux préparer les joueurs aux compétitions nationales et internationales que ces joueurs jouent lors des tournois midget espoir. « Suite aux Jeux du Canada en 2015, nous avons fait notre post-mortem et nous avons fait deux constats : nous ne connaissions pas assez nos joueurs et ceux-ci n’étaient pas prêts à sortir de leur zone de confort », avoue-t-il. De plus, en affrontant des joueurs plus âgés et plus matures sur la patinoire leur permet de sortir de leur fameuse « zone de confort ».

 

Même si la formation du Québec ne comptera que 20 joueurs pour les Jeux du Canada, il est faux d’affirmer que le travail accompli lors des différents événements auxquels ont participé les jeunes hommes aura été en vain. La priorité des dirigeants est d’abord d’inculquer des pratiques gagnantes : « Avant tout, nous voulons introduire des habitudes et des comportements pour optimiser leurs performances et en faire de meilleurs individus », ajoute Gagné.

 

De plus, rien n’est laissé au hasard lors de ces événements : les joueurs et entraîneurs doivent respecter un horaire précis qui demande beaucoup de discipline. Ce faisant, comme le mentionne Monsieur Gagné, les membres de la future équipe québécoise n’auront aucune surprise lors des prochains Jeux du Canada : « L’horaire des tournois midget espoir et des camps estivaux sont très similaires à ce que les jeunes vont vivre aux Jeux du Canada. Nous ne laissons aucun détail au hasard. Ils sauront exactement à quoi s’attendre ».

 

Un processus similaire pour le personnel d’encadrement

 

Tout comme les joueurs, plusieurs entraîneurs et intervenants ont été appelés à participer à ses événements dans le but de gagner leur place sur l’équipe du Québec. Sur cette liste figurent une quinzaine de noms desquels seront retenus 7 intervenants et intervenantes : un entraîneur-chef, deux entraîneurs adjoints, un entraîneur des gardiens, un entraîneur vidéo, un préposé à l’équipement et un thérapeute. « C’était aussi important pour nous que tous les intervenants connaissent les joueurs et vice-versa. Ça va certainement faciliter les choses lors des Jeux du Canada », ajoute Gagné.

 

Ceux-ci ont aussi été observés lors des différents événements et auront une réponse très bientôt. « Nous souhaitons être en mesure de confirmer le groupe qui dirigera et accompagnera le groupe d’ici la mi-mars. Ils auront ensuite beaucoup de temps pour bien préparer leur sélection et, éventuellement, leur équipe », conclut Yanik Gagné.

 

En attendant, nous vous invitons à venir en grand nombre pour encourager des joueurs du réseau Midget Espoir de la LHEQ qui auront l’occasion de démontrer toute l’étendue de leur talent durant cette compétition de haut niveau.

 

 


CLIQUEZ ICI POUR L’HORAIRE COMPLET ET LES RÉSULTATS

 

Source

Mathieu Fontaine

Communications

Hockey Québec