Tolérance zéro envers les gestes de violence au hockey

 

À la suite des événements survenus le weekend dernier durant le tournoi de hockey Bantam de Rivière-du-Loup lors d’un match de hockey mineur, Hockey Québec tient à réitérer sa position de tolérance zéro face aux actes disgracieux, envers les officiels ou tout autre participants, dans le cadre de la pratique sportive.

 

L’article 7.5 du livre des règlements administratifs de la Fédération stipule clairement que Hockey Québec insiste pour que toutes les activités liées au hockey se déroulent dans le respect intégral des règles d’éthique. Il est donc particulièrement interdit d'user de toute forme de violence physique, bataille, conduite antisportive ou abus verbal et/ou physique ainsi que tout processus d’initiation (brimade). Tout manquement sera sévèrement sanctionné.

 

«Le comité de discipline de la région de Hockey Québec-Chaudière-Appalaches imposera les sanctions en référence aux gestes commis. Hockey Québec affiche une politique de tolérance zéro sur tous les gestes de violence. Que ce soit un joueur, un entraîneur ou un arbitre, ces gestes seront grandement réprimandés », d’insister le directeur général Paul Ménard.

 

Le processus disciplinaire est en cours. Le jeune hockeyeur a été suspendu automatiquement pour quatre parties. Le comité de discipline régional déterminera si des sanctions disciplinaires supplémentaires doivent être données.

 

Source

Patrick Marineau

Directeur des communications

Hockey Québec