Le Temple de la renommée ouvre ses portes à quatre nouveaux intronisés

Messieurs René Boucher, Robert Fournier, Réal Langlais et Alain Gascon sont intronisés au Temple de la renommée!
Messieurs René Boucher, Robert Fournier, Réal Langlais et Alain Gascon sont intronisés au Temple de la renommée!

(Saint-Sauveur, Québec) Le samedi 10 juin 2017Lors du banquet du président qui s’est déroulé samedi soir, quatre membres méritants de Hockey Québec se sont vus attribuer l’honneur ultime en étant intronisés au Temple de la renommée du hockey mineur québécois.

 

René Boucher

 

 

Originaire de Normétal, Monsieur Boucher a occupé plusieurs fonctions au hockey mineur abitibien, dont celles d’arbitre, d’entraîneur, d’instructeur, de superviseur, et plus encore.

 

En 1997, il devient directeur général de l’équipe midget AA de Val d’Or, avant de devenir président de Hockey Abitibi-Témiscamingue, un an plus tard. Il occupera ce poste jusqu’en 2008 tout en étant membre de la Commission permanente des régions de Hockey Québec.

 

Au cours de ces 10 années, il occupera plusieurs postes tels que responsable des communications, du marketing et de la création des comités permanents. De plus, il réalisera plusieurs accomplissements de taille en étant membre du comité de la création du Temple de la renommée (2001) et en implantant le midget Espoir dans la région (2003).

 

Son implication communautaire en Abitibi-Ouest dans la discipline du hockey lui a également permis de présider le Fonds Doris Piché pour son soutien financier aux Jeux olympiques de Barcelone (1992).

 

Au-delà de ces accomplissements, sa contribution et sa présence comme président de Hockey Abitibi-Témiscamingue ont été marqués par la création de la structure permanente actuelle.

 

Robert Fournier

 

 

Né en 1945, en Outaouais, Robert Fournier donnera ses premiers coups de patin dès l’âge de 5 ans. Amoureux de son sport, il débuta sa carrière au hockey mineur dans la Ligue du Berceau d’Ottawa (Cradle hockey league). Il sera même l’un des premiers à patiner sur la glace du Centre Robert Guertin, en 1957.

 

Entre 1970 et 1990, Monsieur Fournier s’implique dans l’administration des équipes de la région et occupera plusieurs postes : entraîneur, gérant, directeur de division, et plus encore.

Ensuite, dans les 10 années suivantes, il sera notamment président de l’association du hockey mineur de Hull, président de la ligue Métro de l’Outaouais, trésorier de Hockey Outaouais, le tout, avant de devenir lui-même président de Hockey Outaouais, en 2002.

 

De 2004 à 2010, il sera aussi vice-président secrétaire pour Hockey Québec. Aujourd’hui, il continue de s’impliquer dans le hockey mineur en Outaouais, alors qu’il est toujours trésorier de la Ligue de hockey régionale de l’Outaouais.

 

Réal Langlais

 

 

Très impliqué aux niveaux local et régional entre 1970 et 2000, Monsieur Langlais occupe plusieurs rôles au sein du hockey mineur dans la région du Richelieu.

 

Entre autres, il sera arbitre, président du hockey mineur de Delson, président et délégué de la zone St-Laurent (zone 5), ainsi que vice-président et président de la région Richelieu.

Dans les années 2000, il sera plus impliqué avec Hockey Québec, fédération pour laquelle il occupera les postes de vice-président (2002 à 2011), président (2011 à 2015) et représentant à Hockey Canada (2003-2015).

 

Aujourd’hui, Monsieur Langlais occupe la fonction de directeur du conseil d’administration de Hockey Canada. Il a été, auparavant, membre de ce conseil pendant 4 ans avant d’obtenir ce poste.

 

Alain Gascon

 

 

Avocat de profession, Monsieur Gascon a débuté son implication au hockey mineur à la fin des années 80 alors qu’il a fait partie de l’organisation des championnats provinciaux, en Mauricie. C’est d’ailleurs pour ses services juridiques qu’il joindra bénévolement l’équipe de Hockey Québec dans les années 90.

 

Au cours de son passage, il a été à la présidence de la Commission de la Régie (1997-2002) et à la présidence de la Commission de l’Excellence 2003-2013). Il aura travaillé sur plusieurs projets d’envergure, notamment sur les dossiers de classification, d’assurances et sur l’expansion de la Ligue de hockey midget AAA du Québec.

 

À la retraite du hockey depuis déjà quelques années, Monsieur Gascon a toujours été une personne-ressource pour Hockey Québec.

 

Rodger Brulotte reçoit l'Ordre du Mérite

 

 

L’Ordre du Mérite est établi pour honorer des personnes qui, pendant plusieurs années, ont servi le hockey amateur québécois,  soit par leurs accomplissements directs, soit par leur qualité d’ambassadeur ou de promoteur, soit par leur soutien médiatique  ou de toute autre façon. Leurs apports ont contribué ou contribuent encore  à l’avancement  et à l’émergence de notre sport.

 

Pour cette première édition, l’Ordre du Mérite du hockey québécois est attribué à M. Rodger Brulotte.  Rodger, comme tout le monde l’appelle, répond bien à des critères de cette distinction.  C’est un ambassadeur hors de l’ordinaire et il offre grandement son soutien médiatique.

 

Son intérêt  pour le hockey amateur québécois  est indéniable. Vous l’avez peut-être rencontré dans un aréna près de chez vous.  Il est un journaliste très suivi.  Sa page dans le journal de Montréal est vue par de nombreux lecteurs.  Plusieurs fois par année, il  la remplit de photos d’événements de hockey auxquels il assiste.

 

Récemment, lors de la présentation de la coupe Dodge à Montréal, il a accepté la présidence d’honneur. Il  a fait la tournée  des  différents arénas pour y encourager les jeunes joueurs et les bénévoles.  Il soutient le hockey en animant des présentations, aussi en rencontrant des amateurs lors des tournois durant l’hiver.

 

Hockey Québec est fier de reconnaître le support de M. Brulotte à la cause du hockey québécois et surtout à sa  promotion et à son avancement.   

 

Les lauréats de Hockey Canada reconnus par Hockey Québec

 

Prix du bénévole exceptionnel

Travail bénévole exceptionnel auprès du hockey amateur et de Hockey Canada

Denis Baillairgé

Rares sont les ligues de hockey mineur au Canada qui ont produit autant de futures vedettes de la LNH que la Ligue de hockey midget AAA du Québec. Des légendes comme Mario Lemieux, Luc Robitaille et Pierre Turgeon aux professionnels d'aujourd'hui comme Patrice Bergeron, David Desharnais et Jonathan Drouin, la liste des anciens de la ligue est une véritable liste de l'élite du hockey canadien-français.

Plusieurs de ces joueurs et des milliers d'autres qui ont joué dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec au cours des 40 dernières années ont profité des connaissances et de la vision de Denis Baillairgé, lauréat du Prix du bénévole exceptionnel.

De ses débuts en 1978 comme entraîneur adjoint des Insulaires de Laval, à ses 18 saisons comme président, Denis a façonné la Ligue de hockey midget AAA du Québec et en a fait l'envie des ligues midgets partout au pays.

Sa carrière d'entraîneur, au cours de laquelle il a passé deux saisons avec Laval et une demi-année avec les Angevins de Bourassa, a été de courte durée, mais il ne s'agissait là que de ses premiers pas. En 1983, il est devenu président des Pionniers de Laurentides-Lanaudière, avant de se joindre à la ligue, deux saisons plus tard, comme secrétaire-trésorier.

En 1987, il a été élu président de la Ligue de hockey midget AAA du Québec, poste qu'il a occupé pendant 16 ans.

Comme président, Denis était un homme d'action, participant à l'élaboration du programme contre la drogue, le dopage et l'alcool vers la fin des années 1980, créant de nouvelles occasions pour les élèves athlètes et supervisant la croissance de la ligue.

Mais il n'y a pas que la Ligue de hockey midget AAA du Québec qui a pu profiter de Denis et de sa passion pour le sport. Il a joué un rôle de chef de file dans la création de la Coupe Esso du Québec en 1985, un événement qui est devenu l'un des plus importants du calendrier de Hockey Canada, le Défi mondial de hockey des moins de 17 ans.

Denis a travaillé étroitement avec Hockey Québec, siégeant au conseil d’administration de 1985 à 2003, et au comité provincial des tournois et des championnats de 1985 à 1999. Il a également pris part au Sommet Open Ice en 1998 où la scène nationale a pu profiter de ses années d'expérience.

En 2003, après 16 ans et six médailles d'or au Championnat national midget du Canada, Denis a pris sa retraite de la Ligue de hockey midget AAA du Québec, mais il a réintégré son poste en 2015 pour, de nouveau, orienter l'avenir du hockey midget au Québec et saisir l'occasion de laisser un legs déjà fort impressionnant.

Prix des officiels

Contribution exceptionnelle à l'arbitrage à l'échelle de la division et à l'échelle nationale

Claude Frappier

Il y a maintenant 47 ans que Claude Frappier a sauté sur la glace pour la première fois avec un sifflet dans ses mains et, près de cinq décennies plus tard, le lauréat du Prix des officiels de Hockey Canada continue d'avoir un impact sur les arbitres et les juges de ligne partout au Québec.

Claude a fait ses débuts comme arbitre en 1970 et a rapidement gravi les échelons du système au sein de Hockey Richelieu. Il a obtenu sa certification de niveau III en 1976, et il détient toujours celle-ci à ce jour.

Tandis qu'il portait le chandail zébré sur la glace, Claude a commencé à prendre part à l'aspect administratif du sport en 1977 à titre d'arbitre en chef de la petite ville de Tracy. Deux ans plus tard, il a été à la tête de la fusion menant à la création de l'association des officiels de Sorel-Tracy.

Il s'est joint au comité régional des officiels de Richelieu en 1980, pour ensuite cheminer jusqu'à l'obtention d'un poste au sein du programme élite provincial à Hockey Québec en 1983, amorçant ainsi sa relation qui dure depuis maintenant 34 ans avec la division membre.

Claude a fait sa marque partout dans la province auprès des centaines d'officiels qui l'ont connu au fil des ans, participant notamment au développement de Jean Morin et de François St-Laurent, qui sont des officiels dans la LNH.

Il a accepté le rôle d'arbitre en chef régional de Hockey Richelieu en 1984 et occupe toujours cette fonction, ayant récemment terminé sa 34e année en poste. Doyen des arbitres en chef du Québec, il a acquis une maîtrise exceptionnelle des règlements de jeu.

En tant qu'enseignant, Claude se fait un point d'honneur de continuer à apprendre de nouvelles choses et a mis ce désir au service de l'obtention d'une maîtrise à l'Université de Sherbrooke en 1999, intitulant sa thèse Cooperative Learning Adapted to the Interpretation of the Rules of Ice Hockey (Adaptation de l'apprentissage coopératif à l'interprétation des règles du hockey sur glace).

Il a travaillé de façon méticuleuse pour veiller à l'exactitude du livre des règles de jeu et du manuel des cas de Hockey Canada en anglais et en français au cours des 20 dernières années, et il a été membre du comité national responsable de la révision du manuel des procédures d'arbitrage de Hockey Canada.

Lauréat du trophée Paul-Cazeau de Hockey Québec en 2011 pour ses efforts auprès de la communauté des officiels, Claude mérite sans aucun doute ce prix national pour avoir dévoué sa vie à l'arbitrage.

Prix Hal-Lewis

Employé(e) de l'année de Hockey Canada

Paul Delparte

Architecte des succès financiers de Hockey Canada au cours des 20 dernières années, Paul Delparte est respecté par d’innombrables intervenants dans le domaine du hockey au Canada – tant dans les bureaux de Hockey Canada qu’ailleurs. C’est pourquoi Paul, qui écoule ses derniers jours à titre de chef des finances, est le lauréat du prix Hal-Lewis à titre d’employé de l’année, tel que voté par le personnel de Hockey Canada.

Gagnant de ce prix en 2002, Paul s’est d’abord joint à Hockey Canada en tant qu’adjoint administratif en 1979, gravissant ensuite les échelons de l’organisation jusqu’au poste de vice-président des finances en 1996, puis de chef des finances en 2010. Il a joué un rôle clé dans la fusion de Hockey Canada et de l’ACHA au milieu des années 1990, où il a quitté le bureau d’Ottawa pour celui de Calgary.

Paul, qui prend sa retraite cet été, laisse derrière lui un héritage de stabilité financière, et sa marque se fera ressentir pendant longtemps au sein de l’organisation.

 

Trophée Paul-Cazeau

 

Ce trophée a été institué en 1999 comme outil de reconnaissance des grands bénévoles du milieu de l’arbitrage au Québec, des personnes qui ont consacré de nombreuses années de leur vie à cette activité au sein de la fédération. Paul Cazeau, en l’honneur de qui cet emblème est accordé, avait franchi le cap des 50 ans de bénévolat en arbitrage quand Hockey Québec a institué cet honneur.

 

 

Stéphane Carbonneau, de la région du Richelieu, est le récipiendaire du Trophée Paul Cazeau de cette année!

 

Le transfert des responsabilités vers la Coupe Dodge 2018, qui se tiendra dans la région de Québec-Chaudière-Appalaches (hockey féminin) ainsi que celle de l’Outaouais (hockey masculin), a également eu lieu.

 

Programme de bourses 2017

 

(B.F. Lorenzetti & Associés Inc.)

 

Le hockey compte sur l’apport de la compagnie B.F. Lorenzetti pour la remise de trois bourses. Deux récipiendaires proviennent de la Ligue de hockey junior AAA du Québec et un a évolué dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec :

 

William Blackburn - Flames de Gatineau (LHJAAAQ)

Karl Malette - Artic de Saint-Léonard (LHJAAAQ)

Guillaume Brouillette - Forestiers d’Amos (LHMAAAQ)

 

Ligue d’Excellence du Québec (LEQ/Hockey Québec)

 

Hockey Québec remet une bourse à des joueurs étudiants pour leur mérite académique. Les six récipiendaires 2017 sont :

 

Olivier Hudon - Côte-Nord (Pee-Wee AAA Relève)

Justin Katz - Lac Saint-Louis (Pee-Wee AAA)

Thomas Ménard - De Mortagne (Pee-Wee AAA)

Charles Truchon - Est du Québec (Bantam AAA Relève)

Tristan Boucher Gould - Milles-îles (Bantam AAA)

Zacharie Goulet - De Mortagne (Midget Espoir)

 

Félicitations à tous les intronisés au Temple de la renommée ainsi que tous les lauréats du programme de bourses 2017.

 

« Somme toute, l’assemblée générale annuelle 2017 se veut l’aboutissement d’une année complète de travail, ainsi qu’un pas à l’avant vers la consolidation des actions de la fédération », de conclure le président Nicolas Minville.

 

Hockey Québec tient à remercier tous les intervenants du hockey mineur québécois pour leur temps et leurs efforts consacrés au développement des jeunes.

 

Source

Patrick Marineau

Communications