Lafontaine champions Junior AA

 

 
 

LAVAL —  Après avoir mérité leur laissez-passer pour la finale contre les Mustangs de l’Outaouais en matinée, le Lafontaine de Bellechasse était en mission. Ils ont continué sur leur aire d’allée en remportant leur match de finale 6 à 2 contre le V.Boutin de Plessisville.

 

Dès la première mise au jeu, les quelque 200 partisans situés à l’aréna Mike Bossy ont eu droit à un début de première période intense et rapide entre le Lafontaine de Bellechasse et les V. Boutin de Plessisville. La vitesse d’exécution nous a fourni plusieurs beaux jeux et beaucoup de contre-attaques d’un côté comme de l’autre.

 

Bellechasse a fini par ouvrir la marque par l’entremise de Maxime Aubin, qui enregistrait son huitième but du tournoi. Avec un peu moins de deux minutes à faire, Plessisville s’inscrivait au pointage et créait l’égalité. L’indiscipline est toutefois venue hanter l’équipe de l’Estrie lorsque Bellechasse a repris les devants avec quelques secondes à écouler au premier tiers.

 

Le début de la période médiane est demeuré plutôt tranquille jusqu’à ce que l’équipe de Québec Chaudière-Appalaches creuse l’écart 3-1. Ce but marquait la fin du match pour le gardien Steven Brassard, du V. Boutin. Jeremy Vallée est venu en renfort devant la cage des siens.

 

Le Lafontaine a rapidement souhaité la bienvenue au deuxième gardien de Plessisville, alors qu’il marquait seulement 17 secondes après son entrée en scène. Bellechasse a su garder son avance et retraiter au vestiaire avec une avance de trois buts. Cette avance a été profitable au Lafontaine : « Tout au long du tournoi, on a tiré de l’arrière. C’est la première fois dans le tournoi que les gars menaient. Les gars sont restés disciplinés et ont effectué le plan de match à la perfection » rétorque Alexandre Blais, entraîneur-chef de ces derniers.

 

Lors de la troisième minute de jeu de la dernière période, Plessisville a inscrit un deuxième but, se donnant ainsi un espoir de revenir dans le match. Toutefois, l’équipe de Québec Chaudière-Appalaches a rapidement anéanti les minces espoirs restants, enfilant coup sur coup deux buts pour se donner une avance de 6-2. L’équipe de  Bellechasse n’a plus jamais regardé derrière, et a remporté le tournoi par cette marque.

 

Malgré la déception visible sur le visage de l’entraîneur-chef des V. Boutin, Steve Gardner, il donnait tout le crédit à l’équipe adverse : « On a manqué de gaz. L’autre équipe avait plus de patin tout au long du match. Les gars ont vraiment tout donné dans le match de demi-finale, mais il faut leur donner du crédit, c’était une bonne équipe. »

 

Plusieurs joueurs de l’équipe de Bellechasse avaient d’ailleurs vécu les mêmes émotions il y a trois ans, alors qu’ils avaient gagné la Coupe Dodge au niveau midget CC. Mais que ce soit à 21 ans ou à 17 ans, on ne perd pas goût à la victoire.