La préparation physique au menu pour la structure des Cantonniers

 

 

 

Tout récemment, la structure intégrée des Cantonniers a tenu une réunion visant à mettre en valeur la préparation physique de ses joueurs.

 

 

Pour ce faire, le préparateur physique des Cantonniers de Magog de la Ligue Midget AAA, Nicolas Roy, était sur place.

 

 

•             Nicolas a expliqué ses observations en lien avec les joueurs qu’il rencontre pour les premiers entraînements.  Il voit que les jeunes vivent un écart entre leur vécu et ce qui semble se présenter devant eux dans le Midget AAA. 

 

•             La littératie physique, bouger avec confiance et compétence (efficacité gestuelle). Si les athlètes bougent bien, ils vont s’améliorer, se corriger et éviter des blessures. Devrait être acquis et on ne devrait pas à avoir à travailler cet élément à cet âge.  La réalité nous oblige par contre à faire tout de même ce type d’exercice car malheureusement plusieurs jeunes ont des ajustements à faire.

 

•             L’équilibre structurel : le travail de posture.  Les Test FMS (7 tests physiques de base) permettent de déceler les difficultés associées à une mauvaise posture.  Les exercices d’équilibre structurel font partie de chaque séance de préparation physique chez les Cantonniers MAAA.

 

o             La mobilité des chevilles est à travailler et c’est un facteur principal à ne pas négliger.  Les joueurs ont les chevilles dans les patins, donc moins de flexibilité.  Il faut donc accentuer ce type d’exercice aux chevilles pour éviter des problèmes de dos et autres. 

 

o             Augmenter la mobilité des hanches est un autre élément à ne pas négliger  dans la préparation physique. Nicolas démontre la façon de bien travailler au niveau des tractions de la jambe. Les mouvements avec tractions sont essentiels.  Il démontre différents plans pour travailler (sur les côtés, de face, faire le rayon).  Il démontre un autre exercice pour le fessier.

 

o             Augmenter les exercices d’abdominaux qui sont directement relié à la majorité des mouvements de hockey.

 

o             Faire les exercices de façons dynamiques pour augmenter le plaisir à les exécuter.  Éviter le « sur place » sans aucune interaction ou mouvement.

 

o             Faire travailler de façon unilatéral (une seule jambe par exemple) permet de bien travailler l’équilibre structurel.

 

•             Travail de force relative : Gérer son poids de corps est important.  Avoir les épaules bien placées, bien faire les exercices en respectant la force relative de son corps.  Il importe de prendre le temps de corriger les mouvements qui sont mal exécutés.

 

•             La force vitesse .  La plyométrie et l’haltérophilie sont des types d’exercices que l’on peut faire.  Mégarde à l’haltérophilie que l’on doit utiliser judicieusement selon la condition physique et psychologique du jeune et selon la période d’action lors de sa saison de hockey.  Faire des sprints sur des courtes de distances (10 mètres).  Éviter les séquences trop longues.  La méthode contrastée, mixée deux types  d’exercices, par exemple exercice de puissance avec la mobilité.

 

•             La puissance aérobie maximale(PAM) : Des protocoles très courts.  10 secondes d’efforts rapides pour 10 secondes de repos pour des durées maximales de 3-5 minutes.  Exercices simples qui se font une à deux fois par semaine. Souvent fait à la fin de l’entraînement avant les exercices de mobilité.

 

•             Nutrition et biochimie : Nicolas explique le tableau de la condition physique en lien avec le temps. L’importance de récupérer (gestion du stress, le repos, etc.). L’un des facteurs qui créé le stress est la mauvaise alimentation.  Il y a un lien essentiel entre la récupération et la saine alimentation (celle qui est adaptée pour chaque jeune). Il faut être attentif à différents facteurs : Le volume, l’intensité, la densité et la fréquence des séances. On ne contrôle pas la charge interne du jeune, mais on peut intervenir sur ces facteurs mentionnés ci-haut.  Le développement des hormones sont directement en lien avec l’alimentation et il ne faut pas négliger cet aspect pour le court, moyen et long terme de son développement.

 

Source: Structure intégrée des Cantonniers