François Rodrigue : l’environnement de l’athlète

Photo: Hockey Québec
 

(Saint-Jean-sur-Richelieu, Qc), lundi 30 juillet 2018 – Dans le cadre du Stage Haute performance 1 (HP1) de Hockey Québec, François Rodrigue donnera la conférence L’environnement de l’athlète. Le professeur et étudiant au doctorat en développement d’entraîneurs de haute performance de l’Université d’Ottawa souhaite aider les participants du stage à améliorer les performances de leur équipe.

 

« J'ai accepté de participer auprès de vos entraîneurs élites parce que je sais à quel point ces coachs sont dédiés à leur équipe, malgré le fait qu'ils font face  à une pression de performer immense, des organisations, des parents, et des joueurs. Je sais qu'ils sont là pour les bonnes raisons, et si je peux les aider à être meilleurs, je saute sur l'occasion », mentionne-t-il.

 

De concert avec Dr Pierre Trudel, l’ancien entraîneur des secondeurs des Gee-Gees de l’Université d’Ottawa travaille depuis maintenant quatre années, dans le cadre de son doctorat, à optimiser le développement des entraîneurs.

 

« Le développement des entraîneurs est en train de changer parce que la société change, les connaissances évoluent tellement rapidement. C'est une question de leur fournir des opportunités de développement motivantes, adaptées à leur réalité, et qui prennent en considération leurs besoins », ajoute celui qui traitera en première partie du modèle de développement des entraîneurs, pour ensuite situer tout cela à l'intérieur d'un environnement de haute-performance optimale.

 

Pour le futur docteur, l’environnement idéal d’un entraîneur se résume à l’utilisation de plusieurs stratégies d’apprentissages différentes, jumelées à un bon encadrement.

 

« Bien des [entraîneurs] pensent constamment à leur coaching, mais peu s'engagent dans de la réflexion systématique qui les amènent à innover. Un coach qui vit son coaching de la sorte peut ensuite mettre de l'avant un environnement ou tous les intervenants collaboreront et stimuleront la créativité de tout un chacun. Ce qui amènera éventuellement le programme à créer des nouvelles méthodes ou générer de nouvelles idées pour optimiser les performances des athlètes et des intervenants qu'ils ont sous la main », conclut-il.

 

Hockey Québec tient à remercier François Rodrigue, ainsi que tous les autres conférenciers et intervenants, pour leur implication durant cette semaine de formation des entraîneurs élites.

 

- 30 -

 

Source

Marie-Joël Desaulniers

Coordonnatrice relations médias et communications

Hockey Québec

mjdesaulniers@hockey.qc.ca