Du sport à tout prix

 

 

Pour Alexandre Cherton, ancien membre de l’équipe paralympique de ski alpin, la démonstration de hockey sur luge de dimanche est l’occasion idéale pour essayer un nouveau sport. «C’est un changement complet de sport pour moi. Essayer aujourd’hui me permet de voir si ce ne serait pas un sport que je pourrais aimer et pratiquer», raconte le jeune homme de 25 ans.

 

Il ne s’agit pas de sa première expérience de hockey sur luge. En effet, il y a dix ans, lors d’un voyage en Suisse, il avait fait un court essai. Il n’avait toutefois pas eu la chance de patiner bien longtemps et de jouer une partie. «J’ai hâte d’essayer plus en profondeur», confie-t-il.   

 

Alexandre Cherton est atteint depuis sa naissance de spina-bifida, ce qui l’oblige à se déplacer en fauteuil roulant. Il peut marcher, mais seulement sur de courtes distances. Le jeune homme a arrêté le ski alpin en 2010 après un accident qui l’a laissé encore plus paralysé d’une jambe. En réadaptation depuis, il avoue que s’il réessaye un jour, ce sera pour le plaisir et non pour la compétition comme il le faisait.

 

Pour lui, il s’agit d’une journée particulière. «Juste de m’asseoir dans la luge, on dirait que je revis le ski alpin. J’ai l’impression que ça va bien aller», raconte-t-il. «C’est certain que c’est un tout autre sport, un sport de contact, mais les mouvements sont très similaires», ajoute Alexandre.  

 

Originaire de Montréal, il s’est déplacé  spécialement pour l’événement organisé par Hockey Québec après avoir reçu l’invitation d’un ami.

 

Par Annabelle Leclair