Des liens familiaux tissés serrés grâce au hockey!

Les joueuses de l'équipe des blanc s'active à l'extérieur du Centre Multisport de Châteauguay.

 
 

Châteauguay (QC), le vendredi 14 juillet 2017 – Dans le cadre du camp féminin d’évaluation des moins de 18 ans, qui a pris son envol hier, jeudi, au Centre Multisport de Châteauguay, Hockey Québec en a profité pour discuter de la passion du hockey. Entrevues avec Andriana Calderone, Zoé Thibault, Alexie Guay et Tamara Thiérus, quatre joueuses qui perpétuent cette passion familiale.

 

Andriana Calderone

Andriana Calderone a beaucoup appris en regardant évoluer sa sœur de quatre ans son aînée, Alexandra, qu’elle considère d’ailleurs comme étant son idole.

 

« Mon père nous construisait une patinoire extérieure l’hiver. J’en ai appris des choses sur cette glace. Ma sœur m’y a non seulement enseignée beaucoup de trucs, mais elle m’a surtout inculqué de bonnes valeurs. Par exemple, le leadership que ça prend pour devenir une meilleure joueuse et coéquipière », mentionne avec fierté la défenseure de 16 ans.

 

Zoé Thibault

Zoé Thibault baigne littéralement dans le hockey depuis sa naissance. L’attaquante se rendait régulièrement à l’aréna encourager son père, Jocelyn. D’ailleurs, ses deux sœurs et elle pratiquent toutes ce sport, qu’elle qualifie en quelque sorte comme le centre de leur vie.  

 

« C’est un mode de vie à la maison. On se parle continuellement de hockey. Nous nous encourageons toutes les unes les autres. Je passe quasiment plus de temps à l’aréna que chez moi », lance-t-elle à la blague.

 

Accompagnées d'Ève-Audrey Picard (entraîneuse-camp), les joueuses de l'équipe bleu du camp d'évaluation des moins de 18 ans. 

 

Alexie Guay 

L’entraide et l’encouragement mutuels définissent bien la fratrie qui règne chez les Guay. La passion du hockey est bien présente dans la résidence familiale; les cinq enfants, de même que les parents, ont tous chaussé les patins.

 

« Je suis la seule défenseure de la famille; tous évoluaient à l’avant. Mes frères me donnent quelques trucs offensifs. Cela nous est utile lorsqu’on pratique ensembles, surtout dans les un contre un. Je sais comment bien jouer défensivement, on peut tous mettre à profit nos habiletés », affirme la Magogoise de 16 ans.

 

Tamara Thiérus

Finalement, Tamara Thiérus est catégorique : le désir de jouer au hockey lui a été transmis par son père, venu s’installer au Québec pour pratiquer notre sport national.

 

« Nous allions ensemble à la patinoire mon frère Lucas et moi. Il m’a appris à patiner et à lancer des rondelles. Mon frère m’a également montré quelques trucs. Comme il a lui aussi pris part à des camps d’Équipe Québec, il m’a donné quelques conseils sur le bon fonctionnement. Le hockey nous a permis de tisser des liens forts », confirme l’attaquante native de Saint-Jérôme. 

 

Le camp d’évaluation des moins de 18 ans se poursuit jusqu’au mardi 18 juillet, au Centre Multisport de Châteauguay. Les matchs intra-équipes auront lieu ces samedi 15 et dimanche 16 juillet, à 17 h 30, ainsi que le mardi 18 juillet, à midi. L'admission est ouverte et gratuite pour tous. La sélection de l’équipe finale s’effectuera au mois d’octobre. Hockey Québec souhaite bonne chance aux 38 joueuses présentes.

 

À propos de Hockey Québec

Hockey Québec a comme mission d’assurer comme leader, l’encadrement du hockey sur glace en priorisant le développement, la promotion, l’application et le suivi des programmes tout en favorisant le développement de la personne.

 

- 30 -

Source :

Marie-Joël Desaulniers

Coordonnatrice relations médias et communications

Hockey Québec

mjdesaulniers@hockey.qc.ca