Alexis Lafrenière, Mélodie Daoust et les Canadiennes de Montréal honorés au Gala SPORTSQUÉBEC

 
 

Montréal, le 10 mai 2018 – Le 45e Gala SPORTSQUÉBEC récompensait ce soir l’excellence du milieu sportif fédéré pour l’année 2017 en remettant le Maurice à 20 lauréats s’étant démarqués pour leurs réalisations exceptionnelles au cours de la saison. Animée par Claudine Douville, animatrice à RDS et Matthieu Proulx, analyste de football à RDS et ancien joueur des Alouettes de Montréal, la soirée de reconnaissance clôturait les Assises SPORTSQUÉBEC, journée entièrement dédiée aux échanges et aux partages de bonnes pratiques entre les différents intervenants du milieu sportif.

Le 45e Gala SPORTSQUÉBEC n’aurait pu passer sous silence les performances remarquables de nos athlètes québécois qui prenaient part aux Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de PyeongChang 2018, tout comme la carrière de Marianne St-Gelais, triple médaillée olympique en patinage de vitesse et l’ancien joueur de l’Impact de Montréal, Patrice Bernier.

Jacques Doucet et Guy Lapointe ont également vu l’ensemble de leur carrière respective honorée alors qu’ils recevaient Hommage Jacques-Beauchamp.

Mikaël Kingsbury remporte les grands honneurs pour une 6e année consécutive

Décrochant à nouveau le Maurice pour la catégorie Athlète masculin niveau international, Mikaël Kingsbury, a trôné encore au sommet de son sport lors de la saison 2017. En effet, le skieur acrobatique a remporté l’épreuve des bosses en simple lors des derniers Jeux olympiques de PyeongChang pour être ainsi couronné champion olympique et monter sur la plus haute marche du podium pour une première fois. Mikaël a aussi connu une saison remarquable en Coupe du monde en raflant quasi tout sur son passage. Il a notamment récolté 12 médailles, dont 11 d’or, et ce, en 13 départs.

L’année de rêve de Kim Boutin

La patineuse de vitesse courte piste, Kim Boutin, est repartie avec le Maurice de l’année pour l’Athlète féminine niveau international pour la saison spectaculaire qu’elle a connue en mettant la main notamment sur trois médailles lors de sa première participation aux Jeux olympiques, en gagnant à deux reprises le bronze à l’épreuve du 500 m et du 1 500 m ainsi que l’argent au 1 000 m. Sur le circuit de la Coupe du monde en 2017, l’athlète a aussi fait bonne figure en remportant huit médailles, dont l’or à trois reprises.

Le patinage artistique rayonne

Le Maurice dans la catégorie Partenaires de l’année a été décroché par les deux couples de patinage artistique Meagan Duhamel et Eric Radford ainsi que Tessa Virtue et Scott Moir qui ont conclu leur dernière année en carrière en remportant l’or aux Jeux olympiques de PyeongChang à l’épreuve par équipe. Les performances des deux duos, Duhamel et Radford qui ont terminé en 2e position au programme court et 1re position lors du programme libre de même que celles de Virtue et Moir qui complétaient le concours en 1re position au programme court et libre, ont permis au Canada d’obtenir une victoire décisive. Outre ces performances, le couple Virtue et Moir a, de son côté, remporté l’or à 6 reprises cette année. Quant à Duhamel et Radford, ils ont mis la main sur deux médailles d’or, deux d’argent et deux de bronze au cours de la dernière saison.

Marie-France Dubreuil et Patrice Lauzon, qui ont mené quatre équipes de patineurs artistiques lors des derniers Jeux olympiques de PyeongChang, ont également remporté les grands honneurs dans la catégorie Entraîneurs en sport individuel. Durant le périple olympique, trois des quatre couples, entraînés par le duo, se sont classés dans le top quatre dont les champions olympiques en danse, Tessa Virtue et Scotte Moir. Marie-France a également fait la chorégraphie de Julianne Séguin et Charlie Bilodeau, vice-champion canadien et 9e à leurs premiers Jeux olympiques.

Le basketball bien représenté au Gala SPORTSQUÉBEC

Daniel Lacasse a mis la main sur la statuette dans la catégorie Entraîneur en sport collectif pour son implication dans le basketball féminin. En effet, le responsable du programme de basketball féminin à l’école Saint-Laurent a remporté avec son équipe les 9 derniers Championnats provinciaux catégorie Division 2 et Division 1. Il a également été élu entraîneur de l’année à deux reprises lors des trois dernières années. De plus, ses joueuses font partie de la 1re équipe scolaire québécoise à participer à une ligue américaine. Elles ont d’ailleurs participé à deux tournois aux États-Unis où elles ont fait bonne figure.

De son côté Sarah Te-Biasu a été élue Athlète en sport collectif niveau canadien pour l’ensemble de sa saison de basketball 2017 où elle y a notamment décroché l’or aux Jeux du Canada à Winnipeg. L’athlète, qui a été impliquée dans le processus de sélection pour représenter le Canada lors de la prochaine Coupe du Monde à Minsk, a également décroché l’or au Championnat provincial civil en se démarquant comme étant la joueuse par excellence de la ligue.

Le hockey récompensé

La joueuse de hockey Mélodie Daoust, qui a décroché la médaille d’argent aux Jeux olympiques de PyeongChang, est repartie grande gagnante dans la catégorie Athlète en sport collectif niveau international. L’athlète qui a été nommée joueuse par excellence du tournoi olympique a été une membre clé au sein de l’équipe canadienne pour la conquête de la médaille, notamment en créant des opportunités pour ainsi marquer à trois reprises tout en obtenant quatre passes pour un total de sept points en 5 matchs. La lauréate a également participé à la conquête de la médaille d’or lors des précédents Jeux de Sotchi.

Le Maurice pour l’Équipe de l’année a été décerné à l’équipe de hockey Les Canadiennes de Montréal qui a été couronnée championne de la Coupe Clarkson dans la Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) avec une fiche parfaite de 3 victoires, pour ainsi compléter leur saison 2016-2017 au 2e rang du classement général de la LCHF. Les résultats remarquables de l’équipe lui ont permis de s’illustrer lors du Gala de la LCHF où elle a remporté le trophée Chairman remis à l’équipe championne de la saison dans la Ligue. Plusieurs de ses joueuses ont également été honorées dont la capitaine Marie-Philip Poulin avec le MVP de l’année, le trophée Angela James Bowl, remis à la meneuse au chapitre des points, et le trophée Jayna Hefford, honneur décerné par les autres joueuses de la LCHF pour la joueuse la plus utile.

Alexis Lafrenière a quant à lui mis la main sur le Maurice pour l’Athlète en sport collectif niveau québécois. L’athlète qui a cumulé 33 buts et 50 mentions d’aide pour un total de 83 points soit 15 points de plus que son plus proche rival dans le circuit Baillairgé a connu une saison 2017 incroyable. Ses performances et ses exploits ont permis au hockeyeur de se démarquer et d’être le 1er choix lors du repêchage de 2017 de la LHJMQ. L’athlète a eu la chance de montrer à nouveau son talent lors du défi mondial de hockey des moins de 17 ans où il termine 13e pointeur et permet à son équipe de remporter l’argent.

La voix des Expos et le co-fondateur de la fédération de waterpolo : un hommage bien mérité

L’Hommage Jacques-Beauchamp qui reconnait la contribution exemplaire d’acteurs dans le milieu sportif a été décerné cette année au journaliste sportif Jacques Doucet et à Guy Lapointe pour son implication incroyable dans le milieu du waterpolo.

Jacques Doucet, sommité dans le milieu du baseball, a œuvré durant plus de 50 ans à titre de journaliste sportif. En effet, dès 1972, M. Doucet devient la voix des Expos de Montréal en décrivant les matchs de l’équipe à la radio. Il y développe alors le langage de base de ce sport en français qui n’existait pas encore à l’époque puisque les autres équipes des ligues majeures évoluaient aux États-Unis. Au cours de sa carrière, il a décrit près de 6 000 matchs à la radio ainsi qu’à la télévision. Afin de souligner son apport au baseball, M. Doucet a été intronisé en 2002 au Temple de la renommée du baseball québécois RDS, a reçu le prix Jack-Graney en 2004 et a également été intronisé au Panthéon des sports du Québec en 2017.

Pour sa part, Guy Lapointe est l’un des piliers dans le milieu du waterpolo de par son implication dans le développement et dans la croissance de ce sport, et ce, depuis plus de 50 ans. Il est d’ailleurs un des membres fondateurs, avec M. Jacques Marsolais, de la Fédération de waterpolo du Québec et du comité des officiels. En 1974, il devient entraîneur de la 1re équipe élite féminine de la ville de Montréal, le club CAMO et s’implique, par la suite, comme gérant de ce club jusqu’en 2014. M. Lapointe préside, également, la Fédération de Waterpolo du Québec de 2008 jusqu’à octobre 2017. De plus, il participe à l’organisation de plusieurs événements tels les Championnats du monde FINA où il agit à titre de directeur de discipline pour le waterpolo.

Le 45e Gala SPORTSQUÉBEC a également couronné les lauréats suivants dans les autres catégories au programme :

  • Ariane Léonard, escrime : Athlète féminine niveau canadien
  • Eliana-Ruobing Zhang, badminton : Athlète féminine niveau québécois
  • Léo Grandbois, biathlon : Athlète masculin niveau canadien
  • Olivier Léveillé, ski de fond : Athlète masculin niveau québécois
  • Jacques Grégoire, patinage de vitesse courte piste : Officiel niveau international
  • Louis Bernier, judo : Officiel niveau québécois et canadien
  • Francine Cinq-Mars, baseball : Action bénévole nationale (Dollard-Morin)
  • Omnium du Québec, judo : Événement canadien
  • 47e Championnat du monde de gymnastique artistique (CMGA), gymnastique : Événement international
  • Judo Québec, judo : Fédération sportive de l’année 

 

Source

SPORTSQUÉBEC