Alexandre Garon de passage au tournoi printanier des moins de 14 ans

 
















 

 

(Brossard, Qc) Le vendredi 26 mai 2017 — C'est tout au long de la fin de semaine que les meilleurs joueurs âgés de moins de 14 ans disputeront le tournoi printanier du côté du Complexe sportif Bell, à Brossard. Les jeunes seront épiés pendant ces trois jours afin de déterminer les 80 jeunes patineurs qui seront invités au camp des moins de 15 ans. Il s'agit également d'une belle vitrine pour les officiels présents, eux qui sont aussi supervisés pendant les jours de compétition. Parmi les superviseurs présents, on retrouve Alexandre Garon, arbitre dans la ECHL et la LAH. Il sera d'ailleurs d'office pour la finale de la ECHL qui s'amorce ce soir du côté du Colorado.

 

Ce tournoi revêt une importance capitale pour Alexandre Garon. En effet, l'arbitre originaire de Blainville est le premier issu du tournoi des moins de 14 ans à se retrouver au niveau professionnel. « Ce tournoi a été le tournant de ma carrière. Après, tout a déboulé pour moi! J'ai ensuite été au niveau provincial, avant de faire le saut dans le pro », raconte-t-il. Ainsi, il a pris l'habitude de se rendre à Brossard, dans le but d'aider les jeunes officiels à atteindre leurs rêves. Il a d'ailleurs participé à la traditionnelle réunion de préparation hier soir dans la salle de conférence du Complexe sportif Bell. « Pour moi, c'est important de venir redonner aux plus jeunes, de pouvoir les conseiller. Pour plusieurs arbitres présents, je suis un modèle alors j'essaie de les aider le plus possible », ajoute-t-il humblement.

 

 

En plus de superviser au midget AAA, Alexandre participe annuellement à quelques événements du genre. D'ailleurs, le principal intéressé ne s’est pas gêné pour vanter les mérites du programme québécois des officiels, ainsi que ses principaux artisans: « Hockey Québec possède un excellent programme pour les officiels. En plus, les jeunes ne sont jamais laissés à eux-mêmes. Ils ont des superviseurs de qualité comme Doug Hayward, Serge Carpentier, Marc Maisonneuve, Peter Moraitis et plusieurs autres ». Pour Garon, il n'y a pas de doute que la qualité du programme aide les officiels à atteindre le niveau professionnel. Toutefois, une grande partie revient aux arbitres eux-mêmes. « Le plus important, c'est d'être en bonne condition physique. Ce qu'il faut savoir, c'est que la game a changé beaucoup. Les joueurs sont plus gros, plus vites et il faut être en shape pour les suivre! Tous les arbitres professionnels suivent un entraînement similaire aux joueurs pendant la saison morte afin de rester au sommet. Si tu veux percer dans le métier, tu dois être en forme », confie celui qui s'envolera samedi 3 juin prochain en Caroline du Sud pour les matchs 3 et 4 de la finale.

 

Dans un futur rapproché, Garon espère obtenir sa chance dans la LNH. Cette saison, il a officié 55 matchs dans la LAH et 35 dans la ECHL. Hockey Québec tient à remercier Alexandre pour son temps et lui souhaite la meilleure des chances pour la suite des choses.

 

Source

Mathieu Fontaine

Communications

Hockey Québec

mfontaine@hockey.qc.ca