Histoire et Réalisations

 

1976

La Fédération de hockey sur glace du Québec section majeure fusionne avec l'Association du hockey mineur du Québec pour donner naissance à la Fédération québécoise de hockey sur glace et régir l'ensemble des activités de hockey amateur au Québec

 

1977

Élection du premier bureau de direction; Jean-Paul Bolduc est nommé président ; adoption du livre blanc sur le développement du hockey au Québec ; premier championnat provincial.

 

1980

Établissement des quatre secteurs du hockey : initiation, récréation, compétition, excellence.

 

1981

Formulation du concept de développement régional.

 

1984

Changement des âges: vieillissement dans toutes les divisions (+ l an).

 

1985

La Fédération québécoise de hockey sur glace tient la première édition de la Coupe Québec (championnat international des moins de 17 ans), suite à des démarches s'échelonnant sur plusieurs années; introduction d'un programme de développement régional.

 

1988

Adoption d'un Manifeste sur le hockey amateur ; tenue de la première des Journées au Forum de Montréal ; mise au point de la formule Franc-Jeu.

 

1989

Naissance du programme de récréation Hockey 2000.

 

1990

Début de la mise sur pied d'un réseau de hockey féminin.

 

1991

Création du Temple de la renommée du hockey québécois.

 

1992

Changement de la structure politique et opérationnelle : création de 4 commissions (administrative, régie, développement régional et excellence) ; nomination des directeurs de services.

 

1993

Retour du hockey aux Jeux du Québec provinciaux.

 

1994

Création de la Coupe Espoir.

 

1995

Création d'une classe nouvelle au sein du Temple de la renommée du hockey : les membres à vie.

 

1996

20e anniversaire; modification de la dénomination sociale pour Hockey Québec ; adoption du nouveau sigle et logo.

 

1997

Inauguration du Centre d'Excellence du Québec.

 

1998

Adoption d'un plan de développement 1998-2003.

 

1999

Formation du comité provincial de santé et sécurité au hockey sur glace.

 

2000

Mise au point de Clic Hockey.

 

2001

Le hockey féminin fait son entrée aux Jeux du Québec et adopte un plan stratégique de développement (2001-2008).

 

2002

Nouvelle structure administrative faisant diminuer le nombre d'administrateurs de 24 à 7 et création de la Commission permanente des régions. Rajeunissement de 9 mois des divisions d'âges. Début du processus de simplification du système de classification. Mise sur pied d'un nouveau réseau d'excellence: le Midget Espoir pour les hockeyeurs de 15 ans.

 

2003

Franc Jeu devient un programme universel. Hausse de 7 % du nombre d'équipes affiliées. Première formation pour les futurs entraîneurs conseils. Création de la division pee-wee en hockey féminin. Élimination du hors-jeu à la ligne rouge pour des passes franchissant deux zones.

 

2004

Introduction de la formation par compétence pour les entraîneurs. Développement du joueur : concept d'une structure pyramidale favorisant des liens régionaux entre les clubs Midget AAA, midget Espoir et les équipes de premier niveau. Création de la division midget en hockey féminin.

 

2005

Création annuelle de deux nouveaux tournois auxquels participent les 29 équipes du réseau Midget espoir, sans exception. La division midget du réseau féminin inscrite aux championnats provinciaux et expérience-pilote d'équipes double lettre. La nouvelle structure intégrée conduit à une expansion d'équipes bantam AA à l'échelle du Québec. Premières rencontres de perfectionnement pour les entraîneurs du programme de développement du joueur. Recrutement de près de 100 nouveaux superviseurs pour le programme arbitre.

 

2006

Hausse importante du nombre de membres, principalement à l'initiation.  Tenue de trois colloques en régions pour engager le dialogue directement auprès des associations de hockey mineur.  Le hockey féminin AA fait son entrée aux Championnats provinciaux de hockey sur glace.  Deux sondages sont menés pour mesurer la satisfaction de clientèles (officiels et hockeyeuses) aux programmes de Hockey Québec et déterminer les prochaines actions.  Tout le réseau s'est mobilisé autour des nouvelles normes d'application de certaines règles de jeu par les officiels.

 

2007

Le tableau des âges est retouché pour l'arrimer à celui de Hockey Canada dès la saison 2008-2009: durant leur parcours, les joueurs gradueront trois mois plus tôt dans leur nouvelle division.  La classification est consolidée et certains ajustements sont apportés dont la remise en vigueur de la classe CC dans la division atome.  Croissance de 8% du membership de la MAHG et de près de 10% de celui du réseau de hockey féminin.  Migration de notre système d'enregistrement en ligne des membres vers la plateforme de Hockey Canada.  

      

2008

Hockey Québec favorise la création d'associations de hockey mineur distinctes pour promouvoir le Hockey féminin. Il y aura un championnat de fin d'année en hockey féminin. Renaissance annoncée du hockey collégial masculin pour la saison 2009-2010. Sept collèges seront du départ. Professionnalisation des ressources en région; nouveau concept d'entraîneur-maître. Dès la saison 2009-2010, une nouvelle région administrative naît de la mise en commun des régions Bourassa et Montréal. Une réglementation graduée et plus dissuasive est en application.   

 

2008-2010

Hockey Québec a tourné ses actions vers l’amélioration des conditions de la pratique du hockey. Nous renforçons nos liens avec le milieu scolaire; nous sommes au premier plan de la relance du hockey collégial et de l’élargissement des programmes sports-études. Les rapports étroits entre les structures intégrées et le siège social ont conduit à l’avènement en 2009-2010 d’Équipes Québec de moins de 16 ans, de moins de 15 ans et de moins de 14 ans. Ajoutons à ceci que Hockey Québec a reçu cette année l’assemblée générale de Hockey Canada et ses 400 délégués au Vieux-Montréal. Aussi, une grande première historique a eu lieu avec l’avènement de deux championats provinciaux distincts pour le hockey masculin et le hockey féminin. De plus, malgré un climat économique incertain, la Fédération a su conserver, voire renforcer ses liens avec des commanditaires de prestige tel le Groupe Forzani (Sports Experts, Intersport et Hockey Experts), Tim Horton’s, Dodge et Best Buy. Une année remplie d’actions qui profitent au développement du sport et des jeunes qui le pratiquent à travers la province!

 

2010-2014

Sans compter la réalisation et le leadership exercé pour de nombreux projets, Hockey Québec joue un rôle important dans l’organisation du premier Sommet du hockey québécois. Un événement organisé conjointement avec Hockey Canada, la Ligue de hockey Junior majeur du Québec, du Canadien de Montréal et de Molson Coors. Le Sommet du hockey québécois a mobilisé les intervenants des milieux québécois et canadien à une réflexion sur le cheminement et développement du joueur, sur les facteurs de sécrutié du jeu et sur le recrutement et rétention. Un exercice qui a permis de dégager des recommandations pour l’avancement du hockey moderne.

 

Hockey Québec a multiplié les actions pour encadrer mieux que jamais nos joueurs, nos intervenants, nos entraîneurs et nos officiels, en plus d’assurer une présence plus sentie sur le terrain et dans les régions. Qu’il soit question des outils offerts aux joueurs de premier niveau, au développement du hockey féminin, à la formation des officiels ou encore au perfectionnement des entraîneurs, nous avons pris les moyens pour créer une force de travail au profit du hockey amateur québécois, un moyen d’optimiser les précieux outils que nous avons développés au fil des ans, une action concertée pour mieux servir le hockey dans tous ses aspects! Tout ce travail, cette force collective, est possible grâce à notre milieu et ses gens enthousiastes et impliqués qui font en sorte qu’il s’agit d’un privilège d’être au premier rang pour donner vie aux événements et aux programmes qui profitent à toute une collectivité.

 

2015

Hockey Québec a également décuplé les actions pour encadrer mieux que jamais nos joueurs, nos intervenants, nos entraîneurs et nos officiels, en plus d’assurer une présence plus sentie sur le terrain et dans les régions. Au chapitre des réalisations marquantes, Hockey Québec a annoncé l’interdiction de la mise en échec au niveau Bantam CC et Midget BB qui avait pour but d’améliorer la sécurité des joueurs. Elle a conjuré ses efforts dans la formation des entraîneurs et officiels sur ce point spécifique. Il fallait du courage pour amorcer ce changement de culture.

 

Principales réalisations

 

Depuis 1976, la Fédération (Hockey Québec) a déployé ses efforts pour donner au hockey amateur des assises solides.

 

  • Fondation d'un circuit d'excellence pour la division midget :
  • la Ligue de hockey de développement Midget AAA du Québec, celle qui précède immédiatement la division junior. C'est là que parmi des jeunes de 15 et 16 ans on retrouve majoritairement ceux qui accéderont à des niveaux supérieurs.
  • La mise sur pied du réseau Midget Espoir :
  • composé de ligues de développement régionales ou interrégionales où évoluent les meilleurs hockeyeurs de 15 ans de la province hors des cadres de la Ligue Midget AAA.
  • Développement de la Méthode d'apprentissage en hockey sur glace (MAHG) :
  • pour l'enseignement des éléments fondamentaux à la pratique du hockey sur glace. Plus récemment, la fédération a élaboré le programme d'initiation au jeu d'équipe (PIJE) destiné aux joueurs de la division atome du secteur Initiation.
  • Une série de programmes de formation pour les intervenants :
  • visant à enseigner et à parfaire les notions théoriques et pratiques des entraîneurs, des officiels, des dirigeants bénévoles ; les derniers en lice sont les programmes pour la formation de préposés à la sécurité et d'entraîneurs conseils.
  • La mise au point d'un programme de développement du joueur :
  • permettant de déceler chez les joueurs des divisions pee-wee, bantam et midget ceux possédant les plus grandes aptitudes pour accéder à la relève et à l'élite.
  • L'institution du Temple de la renommée du hockey québécois :
  • destiné aux bénévoles qui ont joué un rôle de premier plan dans la formation de l'organisme ou qui ont permis que celui-ci connaisse des premiers pas fulgurants. Cette entité permet de faire le lien entre le hockey amateur québécois passé et présent.
  • L'émergence d'une série d'activités sportives :
  • servant de stimulant pour les jeunes et leur permettant de se mesurer entre eux; la plus grandiose de ces fêtes sportives étant les championnats provinciaux, sans oublier le réseau des tournois et les Jeux du Québec.
  • L'élaboration de la formule Franc-Jeu :
  • une formule nouvelle de jeu qui fait une grande place à une attitude sportive positive. En plus de pouvoir récolter deux points par victoire, les équipes ont l'opportunité de mériter également un point Franc-Jeu à chaque match.
  • L'émergence d'une structure de hockey mineur féminin :
  • regroupement des jeunes hockeyeuses au sein de ligues qui leur sont réservées.
  • Les membres à vie :
  • des personnes qui sont reconnues par tout le hockey québécois pour leur contribution exceptionnelle à notre sport; ils sont au nombre maximum de cinq.